Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Ukraine : Timochenko, le bon placement américain

Ukraine
Timochenko, le bon placement américain

Arrivée troisième lors de la dernière présidentielle, l’ex-Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko vient de déclarer au fisc le versement de 5,5 millions de dollars en provenance des États-Unis.

Le 10 mai dernier, les médias ukrainiens révèlent que Ioulia Timochenko a reçu près de 5,5 millions de dollars d’un « résident étasunien », dans le cadre d’un accord à l’amiable « en compensation du préjudice moral » que l'ancienne chef du gouvernement a subi lors de son séjour en prison, entre 2011 et 2014.

Le lendemain, The New York Times affirme que ce virement proviendrait du cabinet d'avocats américain Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom, soucieux de s’éviter des poursuites pour avoir « contribué » à la « répression politique » dont Mme Timochenko aurait été victime.

Le quotidien new-yorkais ajoute qu'un de ses fidèles alliés, l'avocat ukrainien Serhyi Vlassenko, a touché la même somme « en provenance de l’étranger ». Or M. Vlassenko n’a jamais fait l'objet de persécutions politiques et son nom ne figure pas dans le rapport du cabinet Skadden…

Faire chuter la « Reine du gaz »

En novembre 2012 – alors que l’ex-Première ministre se trouve déjà derrière les barreaux pour abus de pouvoir – le président ukrainien prorusse Viktor Ianoukovitch et son conseiller,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter