S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

La cryptomonnaie de Telegram chassée des États-Unis

La cryptomonnaie de Telegram
chassée des États-Unis

Pavel Dourov, le fondateur de la messagerie cryptée Telegram, a officiellement fermé le réseau TON (Telegram Open Network), qui aurait dû permettre aux quelque 400 millions d’utilisateurs de l’application d’échanger biens et services au moyen d’une cryptomonnaie, le Gram.

À l’issue d’une bataille judiciaire de huit mois, Pavel Dourov a été contraint par la Cour fédérale du district de Manhattan de rembourser 1,7 milliard de dollars levés auprès de 171 investisseurs (dont 33 américains) lors de la prévente des jetons de Gram. Le tribunal a estimé que ce mode de financement s’apparentait à une émission de titres boursiers nécessitant un enregistrement auprès de l’organisme américain de régulation des marchés (SEC) – une obligation à laquelle l’entrepreneur russe avait cru pouvoir se soustraire.

L’argument de la défense, faisant valoir que la décision de la Cour ne devait pas s’appliquer aux investisseurs non américains — détenteurs de 70 % des fonds —, a été rejeté, les juges soulignant que rien n’aurait empêché l’achat de cryptomonnaie par des citoyens américains.

Создатель Telegram Павел Дуров прокомментировал штраф на 800 тыс ...
Pavel Dourov. Photo : RIA Novosti

Pavel Dourov a aussitôt dénoncé cette décision comme un cas flagrant des prétentions à l’extraterritorialité du droit américain : « Que dirait-on si les États-Unis interdisaient le café et ordonnaient à l’Italie de fermer ses débits de boisson au motif que des touristes américains pourraient y consommer un produit interdit chez eux ? 

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Guilhem Pousson

Pierre Znamensky : le fil rouge de l’Histoire

Auteur du livre Sous les plis du drapeau rouge (Rouergue, 2010), Pierre Znamensky possède la plus grande collection d’étendards et d’artefacts soviétiques au monde. Le Courrier de Russie l’a rencontré chez lui, à Paris, parmi quelques-unes de ses acquisitions.

 

23 juin 2020

Oural : barricadé au nom de la foi

À Sredneouralsk, le père Serge Romanov, un prêtre faisant l’objet de sanctions disciplinaires pour s’être opposé au confinement, s’est barricadé dans l’enceinte d'un couvent...

 

19 juin 2020