S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Venezuela : le retrait stratégique de Rosneft

Venezuela :
Le retrait stratégique de Rosneft

Quelques jours avant que Riyad, Moscou et Washington s'entendent sur une réduction de la production pétrolière afin de faire remonter les cours, la compagnie russe Rosneft s'est retirée du Venezuela, pomme de discorde entre la Russie et les États-Unis depuis plus d’un an.

À la fin de mars, Rosneft a annoncé son retrait du Venezuela et la cession de la totalité de ses actifs dans le pays à « une entreprise russe détenue à 100 % par l’État » (Rosneftegaz). Ses investissements (des parts dans des coentreprises comme Petromonagas, Boqueron ou Petromiranda) et ses activités (exploitation des champs gaziers offshore Patao et Mejilliones) étaient pourtant parfaitement viables il y a peu, comme le rappelle l’analyste Mikhaïl Kroutikhine dans les pages de Forbes Russie : en 2018, ces actifs ont représenté un volume d’extraction total de 8,63 millions de tonnes. « Jusqu’au mois de février dernier, le groupe tirait des bénéfices considérables de ses diverses activités vénézuéliennes », confirme Ivan Timofeïev, analyste du Conseil russe pour les affaires internationales.

L’exploitation des gisements vénézuéliens se heurte toutefois à deux difficultés majeures. D’une part, la qualité médiocre du brut local (Merey 16), lourd et extra-lourd, oblige à le diluer, et la pénurie de solvants contraint Caracas à concéder d’importants rabais à la vente. D’autre part, les sanctions américaines visant Petroleos de Venezuela depuis janvier 2019 ne cessent de se durcir et s’étendent à tous ses partenaires. Les filiales commerciales de Rosneft, Rosneft Trading et TNK Trading International, qui continuaient d’exporter du pétrole vénézuélien en dépit de l’embargo américain, en font les frais depuis février dernier. Craignant de s’attirer les foudres de Washington, plusieurs tankers ont déjà choisi de quitter les ports vénézuéliens à vide.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Eugene Bai

Russie-Venezuela : une amitié durable

Au Venezuela, la balance penche de plus en plus du côté… du Kremlin. Grâce au soutien de la Russie, le régime de Nicolas Maduro est sauvé et la menace d’intervention américaine semble écartée. Cependant, le pays est toujours au bord de la faillite.

 

3 octobre 2019

Oleg Smolenkov : L’espion qui jardinait

Au début de septembre 2019, The Washington Post, la chaîne CNN et The New York Times révèlent un scandale d’espionnage remontant à deux ans : la CIA aurait exfiltré en urgence un agent « haut placé au Kremlin », afin d’éviter qu’il ne soit découvert.

 

27 septembre 2019