S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Le scénario du moindre mal

Le scénario du moindre mal


Toutes les épidémies ont une fin. Celle du Covid-19 n’échappera pas à la règle, nous laissant un lourd héritage : des centaines de milliers de tragédies humaines, des pertes économiques considérables et la nécessité de changer nos modes de vie. Bien que nous en soyons encore loin, il n’est pas trop tôt pour écrire le scénario de sortie de crise que nous pourrions qualifier de « moindre mal ».

Durée de l’épidémie

La durée de la phase active de l’épidémie dépendra en grande partie de deux facteurs : d’une part, du délai d’élaboration et de production à grande échelle d’un vaccin ; d’autre part, de notre capacité à empêcher une propagation massive de la maladie en Afrique, en Asie du Sud, au Proche-Orient et en Amérique latine, régions encore relativement épargnées au regard des statistiques européennes et nord-américaines. Nous devrons également réussir à contenir toute nouvelle vague de contamination massive dans les pays (Chine, Corée du Sud, Iran) où la situation semble se stabiliser. Le contrôle des principaux foyers épidémiologiques au début de 2021 semble ainsi un objectif acceptable – tout en sachant que la lutte contre des centres de contagion isolés se poursuivra au moins jusqu’à la fin de l’année prochaine.

Les passagers arrivant à la gare de Pékin (Chine) en provenance de Wuhan, le 15 avril 2020. Photo : TASS / EPA / ROMAN PILIPEY

Victimes

On recense actuellement 3 millions de malades du coronavirus et 207 000 morts dans le monde.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Par Andreï Kortounov

La Russie entre citadelle et bunker

La récente réforme constitutionnelle pose la question brûlante des relations que la Russie souhaite entretenir avec le monde. Les hauts fonctionnaires russes se voient désormais obligés de résider sur le territoire de la Fédération; ils ont l’interdiction de détenir un titre de séjour permanent à l’étranger, ainsi que de posséder un compte en banque et des valeurs mobilières hors de leur pays.

 

13 juillet 2020

Le sentiment d’injustice mondialisé

Cela fait maintenant plus d’un mois que les manifestations se multiplient aux États-Unis, avec pour slogan Black lives matter (« La vie des Noirs compte »). Une vague de contestation qui, si elle n’a pas atteint la Russie, peut servir d’avertissement pour le Kremlin.

 

30 juin 2020

Moscou-Pékin-Washington : le singe et les deux tigres

Depuis plusieurs semaines, Pékin est confrontée à un concert de critiques de la part des capitales occidentales, qui l’accusent notamment d’avoir masqué la dangerosité du Covid-19 et de taire l’étendue réelle de l’épidémie sur son territoire. Dans ce contexte, la position de Moscou, une de ses principales alliées, est des plus délicates.

11 mai 2020