Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Alexeï Pouchkov : « L’Europe doit aller de l’avant »

Alexeï Pouchkov
« L’Europe doit aller de l’avant »

Le sénateur, politologue et journaliste russe Alexeï Pouchkov est une des personnalités politiques les plus en vue du moment. Le Courrier de Russie l’a rencontré à Paris, au mois de novembre, lors de la présentation de son nouveau livre, Le Jeu russe sur l’échiquier global

Le titre de votre livre fait référence au Grand Échiquier du politologue américain Zbigniew Brzeziński, écrit à la fin du XXe siècle. En vingt ans, le monde a changé et est devenu particulièrement instable. La comparaison avec un jeu de dés ne serait-elle pas plus juste ? 

Alexeï Pouchkov : Il est certain que le monde est actuellement dans une situation très fragile, caractérisée par une forte imprévisibilité – pensons, par exemple, à la conduite de Donald Trump. Je crois néanmoins qu’une certaine logique subsiste dans les relations internationales, et que l’analogie avec les échecs demeure valable. Après tout, les trente-deux pièces d’un échiquier offrent des millions de cas de figure possibles : quel autre jeu pourrait mieux symboliser la politique internationale ? 

Quoi qu’il en soit, le but de mon livre est moins de développer le concept créé par Brzeziński que de décrire la « partie russe » et de répondre à un certain nombre de questions : à quel moment la Russie a-t-elle commencé à jouer sa propre partie ? Quels en sont les éléments clefs ? Quelle est l’origine du positionnement de la Russie de Vladimir Poutine ?

C’est une analyse des ressorts de la nouvelle politique russe, applaudie par les uns, diabolisée par les autres, qui s’impose comme un élément important de la réalité internationale actuelle et qui a fait de la Russie un acteur incontournable dans un certain nombre de régions du globe. 

Votre livre part des années Gorbatchev. Pourquoi ? 

A. P. : Si l’on veut comprendre la politique étrangère de la Russie d’aujourd’hui,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter