Turbulences entre Bakou et Moscou

Le 29 décembre 2018, une ressortissante russe publiait le récit suivant sur Facebook : elle aurait été arrêtée à l'aéroport de Bakou pendant plusieurs heures avant d'être renvoyée à Moscou par les autorités locales. Selon la jeune femme, l’entrée en Azerbaïdjan lui aurait été refusée en raison de ses origines arméniennes. Depuis, la tension est montée d’un cran entre Moscou et Bakou.

Ce genre d'incident n'est pas exceptionnel. En juillet 2017, le ministère russe des Affaires étrangères protestait déjà contre « la discrimination dont font l'objet les ressortissants russes aux noms à consonance arménienne, lors de leur arrivée en Azerbaïdjan ». Il recensait alors vingt-cinq cas de refoulement à la frontière. En décembre 2017, Bakou avait aussi refusé d'accréditer l'ambassadeur proposé par Moscou, Georgui Zouïev, pour des positions jugées trop « pro-arméniennes » par les autorités azerbaïdjanaises.

Échanges « diplomatiques »

Le 11 janvier dernier, au cours d’une conférence de presse, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, qualifiait l’incident du 29 décembre de « grave violation des droits des citoyens russes ». Elle rappelait que la diplomatie russe avait maintes fois souligné, à l’intention des autorités azerbaïdjanaises, « le caractère inacceptable de ce genre de situation ».

Le jour même, le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères répondait par un communiqué dans lequel il rappelait la tension régnant entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan en raison de l'occupation du Haut-Karabagh par Erevan et du « génocide » de Khodjaly (le Haut-Karabagh, reconnu par l'ONU comme faisant partie de l’Azerbaïdjan, est occupé par l'Arménie depuis la fin de la guerre entre les deux pays,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

David François

Dernières nouvelles de la Russie

Super Gorchkov :
la marine russe reprend des couleurs

Le Salon international de la défense navale se tiendra du 10 au 14 juillet 2019 à Saint-Pétersbourg. La frégate Super Gorchkov devrait être au centre de l’attention.

 

20 juin 2019

L’état inquiétant
du complexe militaro-industriel

Le samedi 1er juin aux alentours de midi, trois explosions ont retenti dans l'usine de manufacture, d'essai et d'élimination d'explosifs Kristall de Dzerjinsk, à 350 kilomètres au sud-est de Moscou.

 

5 juin 2019

Younarmia : une jeunesse au garde-à-vous

Dans un contexte de tensions croissantes avec l'Occident, la Russie cherche à renforcer le sentiment patriotique de sa jeunesse. Alors que la Russie fête, le 9 mai, la Victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie en 1945, plusieurs centaines de jeunes, âgés de 8 à 18 ans et membres du mouvement militaro-patriotique Younarmia, défileront dans tout le pays.

 

8 mai 2019