Biélorussie : l’anonymat sur internet en péril

Les autorités biélorusses ont récemment mis en place un système d’identification obligatoire des internautes qui laissent des commentaires sur les sites d’actualité ou sur les forums.Le 1er décembre 2018, un changement radical s’est produit sur la Toile biélorusse : de nombreux sites et portails d’information ont désactivé les commentaires sous leurs articles, tandis que, sur les journaux en ligne ayant maintenu cette fonction, les messages des utilisateurs se sont raréfiés. Les virulents débats qui se déroulaient au bas des articles – à l'origine, en grande partie, du succès des médias concernés – ont disparu du jour au lendemain. La cause ? Depuis le 1er décembre, les internautes désireux de laisser des commentaires sur les forums et sur les sites d’information biélorusses doivent obligatoirement s’enregistrer.

Nouvelle loi

La décision gouvernementale n° 850 concernant l’interdiction des commentaires anonymes sur internet a été publiée le 26 novembre. Tout internaute souhaitant laisser un commentaire devra désormais conclure un contrat d’utilisation avec le site sur lequel il entend s'exprimer. Ce contrat stipule, par exemple, que l'utilisateur n’a pas le droit de faire paraître sur le site des informations interdites par la législation biélorusse.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Denis Lavnikevitch

Dernières nouvelles de la Russie

L’année prochaine, à Minsk

L’année prochaine, le président biélorusse Alexandre Loukachenko devrait fêter vingt-cinq ans de pouvoir sans partage. Mais cet anniversaire pourrait bien ne jamais avoir lieu. Plusieurs décisions récentes du Kremlin laissent présager d’un avenir différent : la Biélorussie risque, d'ici quelques mois, de ne plus être un État complètement souverain...

 

29 août 2018

Moscou-Minsk : le printemps de la discorde

Durant la Coupe du monde de football 2018, les touristes munis d’un visa russe pourront se rendre librement en Biélorussie autant de fois qu’ils le souhaitent, et inversement pour ceux qui séjourneront dans ce pays lors des prochains Jeux européens, du 14 au 30 juin 2019.

 

5 juin 2018

Minsk : la dérussification en douce

Chaque année, le 9 mai, les pays de l'ex-URSS fêtent traditionnellement le « Jour de la Victoire ». Or, cette année, la Biélorussie, pourtant considérée comme l'alliée la plus proche de Moscou, a interdit la tenue dans sa capitale du « Régiment immortel ». Que s'est-il passé ?

 

21 mai 2018