Air Cocaïne à la russe

Le 30 juillet dernier, de retour à Moscou, Andreï Kovaltchouk était inculpé de trafic de cocaïne. La veille, il avait été extradé d’Allemagne à la demande du parquet général russe. L’« affaire de la cocaïne » a connu un écho particulier dans les médias moscovites : la drogue, qui était transportée via la valise diplomatique, avait été découverte dans une annexe de l’ambassade de Russie en Argentine.

En décembre 2016, les autorités argentines, prévenues par l’ambassadeur de Russie, Viktor Koronelli, découvrent 389 kg de cocaïne cachés dans une annexe de l’ambassade. La drogue, répartie dans 360 paquets dissimulés dans 12 valises, doit être envoyée à Moscou par la valise diplomatique en même temps que les affaires personnelles de l’intendant de l’ambassade, Ali Abianov, qui rentre définitivement au pays.

L’affaire n’est révélée au public qu’en février 2018, après que la police argentine a mis au jour le réseau de trafiquants se servant de la mission diplomatique pour acheminer la drogue en Europe et en Russie. Les médias font état d’au moins cinq personnes impliquées dans le trafic, dont un employé de l’ambassade.

Entre-temps, une vaste opération de démantèlement du réseau est menée dans la plus grande discrétion, afin d’éviter toute fuite dans la presse. La cocaïne est remplacée par de la farine, des balises GPS sont introduites dans les valises, et la police argentine place les suspects sur écoute. Finalement, lors de la livraison de la marchandise en décembre 2017, trois citoyens russes sont arrêtés et poursuivis pour tentative de trafic de drogue. Deux autres suspects sont interpellés en Argentine. La police locale soupçonne un citoyen russe, Andreï Kovaltchouk, d’être l’organisateur du trafic. La Russie diffuse à son encontre un mandat d’arrêt international via Interpol. Le cerveau présumé de l’opération est arrêté début mars 2018.

Trafiquant ou agent secret ?

Andreï Kovaltchouk est un homme d’affaires bien installé en Allemagne. L’annonce de son extradition vers la Russie l’a pris au dépourvu : il était convaincu que les tribunaux mettraient du temps à examiner l’appel interjeté par ses avocats allemands. La justice allemande s’est révélée finalement plus rapide que prévu. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Eugene Bai

Dernières nouvelles de la Russie

International

Pourquoi la Russie s’intéresse
t-elle à l’Afrique ?

L'assassinat de trois journalistes russes en Centrafrique montre que la Russie est désormais présente en Afrique centrale. Arnaud Dubien, directeur de l'Observatoire franco-russe explique comment Moscou est parvenue à s'installer dans ce qui était jusqu'à présent un pré carré français.

8 août 2018