Envol et chute de David Jewberg, « expert du Pentagone sur la Russie »

Il s’appelait David Jewberg. Il était connu sur les réseaux sociaux comme « analyste senior du Pentagone sur la Russie » et « critique réputé de la politique du Kremlin ». Il animait une page très suivie sur Facebook et était régulièrement cité par les agences de presse en Ukraine, en Europe et outre-Atlantique… jusqu’à ce que le groupe international de journalisme d’investigation Bellingcat se penche sur son cas : cet homme n’existait pas. David Jewberg était un blogueur fictif, créé par plusieurs personnalités célèbres, notamment des membres de l’opposition russe. Le Courrier de Russie publie l’enquête de Bellingcat, résumée par le portail Meduza.

Le prétendu « analyste du Pentagone David Jewberg » s’est fait connaître grâce à sa page Facebook, créée au printemps 2015. Rédigée, selon Bellingcat, « dans un bon russe » où transparaissait « un accent américain », elle est rapidement devenue populaire, attirant plus de vingt mille abonnés. En novembre 2015, le site ukrainien Obozrevatel (« L’Observateur ») citait un post de Jewberg, affirmant que si une guerre opposait la Russie à l’OTAN, elle ne durerait « pas plus de dix ou vingt jours ». Au printemps 2016, le portail en ligne ukrainien Dialog publiait une biographie de Jewberg et, en octobre de la même année, le journal ukrainien Gazeta.ua proposait une interview de « l’expert », présenté comme « analyste senior du ministère américain de la Défense », qui reprenait sa thèse du déroulement d’une éventuelle guerre Russie-OTAN. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen