Politique étrangère : Les nouveaux défis de Vladimir Poutine

La reprise manu militari et le rattachement de la Crimée, le succès – pour l’heure – de la campagne militaire en Syrie et la résistance aux sanctions occidentales, telles sont, pour de nombreux analystes politiques russes, les principales réussites expliquant la réélection de Vladimir Poutine, le 18 mars dernier. Mais quels défis extérieurs attendent le maître du Kremlin au cours de ce nouveau mandat ?Aucun Russe ne doutait de la victoire de Vladimir Poutine à l’élection du 18 mars. Mais rares étaient ceux prêts à parier sur un score supérieur à 70 % en sa faveur, même en tenant compte des multiples irrégularités et violations des règles électorales qui ont caractérisé, une nouvelle fois, ce scrutin important.Comment expliquer cet élargissement de l’électorat du président à la fin de son troisième mandat ? De toute évidence, il n’est pas dû à ses succès socioéconomiques. En la matière, comme l’a plusieurs fois reconnu le président lui-même, il n’a aucune raison d’être fier de son bilan.Il semble plus probable que ce soit la politique étrangère menée par Vladimir Poutine qui ait incité 56 millions de citoyens à voter pour lui.« Le rattachement de la Crimée et la campagne militaire en Syrie sont considérés comme des victoires en Russie, commente ainsi Alexeï Moukhine, directeur du Centre d’analyse politique. L’échec des sanctions décrétées par les États-Unis pour briser les relations qu’entretient Vladimir Poutine avec le monde des affaires et l’establishment politique a également joué en faveur du président », estime le politologue.«Bien que les conditions socioéconomiques se soient davantage dégradées – ce qui est dangereux à long terme pour le Kremlin –, le conflit dans l’Est ukrainien, la brusque détérioration des relations avec l’Occident, tout cela a conduit à une consolidation de l’électorat autour du pouvoir, à un élan de patriotisme et au renforcement soudain des positions de Vladimir Poutine », confirme le politologue Abbas Galliamov.

Les capacités de défense de la Russie sont à présent optimales

L’armée et le complexe militaro-industriel ont également joué un rôle dans la victoire du président.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Boris Iounanov

Dernières nouvelles de la Russie

L’affaire Ivan Golounov :
un tournant politique

Accusé de trafic de drogue et arrêté le 6 juin dernier, le journaliste d’investigation Ivan Golounov a été libéré cinq jours plus tard. Une décision sans précédent, prise dans l'urgence par le Kremlin, et qui répond à l'ampleur de l'indignation suscitée par l'affaire dans la société russe.

13 juin 2019

Forum économique de Saint-Pétersbourg
Les investisseurs aiment le calme

Les affaires aiment la discrétion, le calme et la sérénité. Les bons entrepreneurs le savent : le commerce s’épanouit uniquement quand le temps est au beau. Si un pays veut attirer des investisseurs, il doit émettre des signaux positifs.

6 juin 2019

Drame de Cheremetievo :
Le crash de trop ?

Ce dimanche 5 mai, en fin d'après-midi, quarante et une personnes sont mortes à l'aéroport de Cheremetievo après l'atterrissage en urgence d’un avion Soukhoï Superjet 100 de la compagnie Aeroflot, reliant Moscou à Mourmansk, ville située à 1 900 kilomètres au nord de la capitale russe.

 

6 mai 2019