|  
42K Abonnés
  |   |  
Les présidents russe et turc Poutine et Erdogan se sont rencontrés dans la résidence de Botcharov Routcheï, à Sotchi. Crédits : Kremlin.ru

Les légumes, le Turkish stream et la Syrie au menu de Poutine et Erdogan

Le président russe Vladimir Poutine a reçu son homologue turc Recep Tayip Erdogan lundi 13 novembre, dans sa résidence de Botcharov Routcheï, à Sotchi, indique le site du Kremlin. « Concernant la coopération russo-turque, on peut dire que nos relations se sont rétablies pratiquement en totalité, ce dont témoignent notamment nos échanges commerciaux croissants : avec 36% d’augmentation au cours des neuf derniers mois », a déclaré le chef d’État russe à l’issue de leur entrevue, au cours d’une conférence de presse commune.

Les présidents Poutine et Erdogan ont conversé durant près de quatre heures. Crédits : Kremlin.ru
Les présidents Poutine et Erdogan ont conversé durant près de quatre heures. Crédits : Kremlin.ru

Vladimir Poutine a précisé que ce progrès était lié au retrait, depuis le 30 octobre, d’une partie des limitations russes aux importations de produits turcs. Les deux pays continuent de négocier le retrait des limitations encore en vigueur sur les fruits et légumes. Le président Erdogan a remercié son hôte, ajoutant qu’il était « nécessaire de retirer tous les obstacles, en premier lieu ceux qui se dressent sur le chemin de nos hommes d’affaires et entrepreneurs » afin d’atteindre un niveau de relations économiques supérieur.

Les présidents russe et turc, Poutine et Erdogan, ont également évoqué les questions énergétiques et la Syrie. Crédits : Kremlin.ru
Les présidents russe et turc, Poutine et Erdogan, ont également évoqué les questions énergétiques et la Syrie. Crédits : Kremlin.ru

Les chefs d’État ont également abordé les questions énergétiques, notamment les deux grands projets bilatéraux en cours que sont le Turkish stream – ce gazoduc en construction devant transiter par la Thrace orientale – et la centrale nucléaire d’Akkuyu (province de Mersin). Vladimir Poutine a assuré que les deux dirigeants « accord[aient] une grande importance au fait que ces deux projets soient réalisés et lancés en temps et en heure », avant de préciser que la centrale d’Akkuyu, financée par Rosatom, devrait commencer de fonctionner dès 2023. Le président turc a confirmé cet intérêt et invité son homologue « si [son] emploi du temps le permet » à venir couler avec lui la première dalle de béton de la centrale, à l’occasion de la cérémonie de lancement du chantier, qui devrait se tenir « dans les semaines à venir ».

Les présidents Poutine et Erdogan ont donné une conférence de presse suite à leur rencontre. Crédits : Kremlin.ru
Les présidents Poutine et Erdogan ont donné une conférence de presse suite à leur rencontre. Crédits : Kremlin.ru

La Syrie, à l’origine de la crise diplomatique russo-turque de novembre 2015, était évidemment au cœur de ces nouvelles négociations. Vladimir Poutine a assuré être « solidaire avec Monsieur le Président [Erdogan] sur la nécessité d’intensifier les efforts pour garantir une normalisation de long terme dans ce pays. Et avant tout pour faire avancer le processus de règlement politique et l’assistance aux Syriens lors du rétablissement post-conflit. » Le président russe a également informé M. Erdogan qu’il avait approuvé avec Donald Trump, à l’occasion du récent sommet de l’APEC, une déclaration commune sur la Syrie, fixant les priorités suivantes : vaincre définitivement l’EI et garantir scrupuleusement la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de l’État syrien. De son côté, le président turc a souligné : « Nous sommes d’accord pour dire qu’aujourd’hui, le terreau est apparu, grâce auquel nous pouvons nous concentrer sur le règlement politique de cette question. Et nous accordons aussi de l’importance à la déclaration commune entre MM. Poutine et Trump au Vietnam. »

Ces négociations en tête à tête entre les deux dirigeants ont duré quatre heures.

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Pas de sondages indépendants pour l’élection présidentielle de 2018

Le Centre Levada, l’un des plus grands instituts sociologiques du pays, ne publiera pas de sondages pendant la campagne présidentielle. En cause : son statut d’« agent de l’étranger ».

19 janvier 2018
Culture

L’exposition Soviet Design. Red Wealth au ADAM de Bruxelles

L'exposition Soviet Design. Red Wealth ouvre ses portes le 24 janvier au ADAM (Brussels Design Museum) de Bruxelles. Cette rétrospective d'objets du quotidien et de productions graphiques datant de la période soviétique sera présentée jusqu'au 21 mai 2018.

18 janvier 2018
Culture

Les Fourberies de Scapin au cinéma à Moscou

Les Fourberies de Scapin de la Comédie française sera diffusé dans plusieurs cinémas moscovites le 17 janvier, le 31 janvier et le 6 mars 2018. La pièce de Molière sera sous-titrée en russe.

17 janvier 2018