Or des Scythes de Crimée : Moscou ravive la crise

À l’occasion d’une interview donnée à l'agence de presse RIA Novosti, le ministre russe de la culture Vladimir Medinski est revenu sur l'affaire de l’Or des Scythes de Crimée, ces collections prêtées à un musée hollandais avant que la péninsule passe des mains de l'Ukraine à celles de la Russie et dont le sort fait l’objet d’une polémique entre Kiev et Moscou. Vladimir Medinski menace aujourd'hui de rompre toute coopération culturelle avec les musées des Pays-Bas si les collections ne sont pas restituées aux musées qui les ont prêtées et donc à la Russie. Retour sur l’affaire.Début 2014, quatre musées de Crimée prêtent au musée Allard Pierson d'Amsterdam quelques deux mille pièces de leurs collections, dont 500 vestiges de l’or des Scythes, à l’occasion d’une exposition consacrée à ce peuple nomade des steppes d’Eurasie centrale ayant connu son apogée entre le VIIe siècle avant notre ère et la fin de l’Antiquité.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018