Ce qu’il faut retenir de la visite du roi d’Arabie saoudite à Moscou

La visite du roi Salman à Moscou, la semaine dernière, a constitué la première venue officielle d'un dirigeant saoudien en Russie de l’histoire des relations entre les deux pays. Pour Igor Delanoë, directeur adjoint de l’Observatoire franco-russe et spécialiste du conflit syrien, les Saoudiens espéraient obtenir des Russes une atténuation de leur soutien à l’Iran, mais n’y sont pas parvenus.
Le Courrier de Russie : La Russie a toujours entretenu des relations compliquées avec l’Arabie saoudite. Dans le conflit syrien, Moscou, qui soutient Bachar al-Assad, critique lourdement l'appui fourni par Riyad à l'opposition. La visite du roi Salman signifie-t-elle que ces divergences sont surmontées ?Igor Delanoë : Il reste des divergences entre les Russes et les Saoudiens. Mais cette visite intervient sur fond d’intensification des relations bilatérales, dans le contexte à la fois de la crise syrienne, dans laquelle les deux parties soutiennent effectivement des camps opposés, et de l’effondrement des prix du brut, qui affecte aussi bien le budget russe que le budget saoudien. Afin de tenter de limiter les dégâts, les Russes et les Saoudiens ont noué un dialogue beaucoup plus profond qu’auparavant - ils veulent coordonner leur production dans le cadre de l'OPEP + la Russie,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Inna Doulkina

Dernières nouvelles de la Russie

Arythmie : à voir pendant la Semaine du cinéma russe à Paris

La Semaine du cinéma russe vient d’ouvrir à Paris. Si vous n’aviez qu’un film à voir, optez pour Arythmie de Boris Khlebnikov.

 

9 novembre 2017

Que reste-t-il de 1917 ?

Le centenaire de la révolution, en Russie, est tout sauf une grande fête. Le temps des parades et des festivités collectives est révolu.

 

7 novembre 2017

« Notre mission est la promotion de la littérature russe à l’étranger »

Plus de 40 œuvres d'auteurs russes ont été publiées en français grâce à l’Institut de la traduction. Le directeur explique ce projet.

 

31 octobre 2017