Le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud. Crédits : Kremlin.ru

Igor Delanoë : « Moscou n’a pas intérêt à troquer Téhéran contre Riyad »

La visite du roi Salman à Moscou intervient sur fond d’intensification des relations bilatérales, dans le contexte à la fois de la crise syrienne, dans laquelle les deux parties soutiennent des camps opposés, et de l’effondrement des prix du brut, qui affecte aussi bien le budget russe que le budget saoudien. Afin de tenter de limiter les dégâts, les Russes et les Saoudiens ont noué un dialogue beaucoup plus profond qu’auparavant – ils veulent coordonner leur production dans le cadre de l’OPEP + la Russie, en vue de stabiliser la chute des prix du pétrole. C’est autour de ces thématiques que les relations russo-saoudiennes se développent depuis deux ans. Et la coopération porte ses fruits.

Grâce à l’accord OPEP+, signé en décembre 2016, le prix du baril est aujourd’hui stabilisé autour de 50-55 dollars, alors qu’il était passé au-dessous des 30 dollars fin 2016. L’enjeu est désormais de savoir si cet accord sera prolongé, et dans quelles conditions. Il faudra attendre la fin de l’année pour le savoir. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Igor Delanoë