La Russie dévoile sa nouvelle Conception du monde

La Russie a de nouvelles priorités sur la scène internationale. Elle cherche à accroître son influence dans le monde et à faire entendre son point de vue au plus grand nombre : c’est ce que révèle la nouvelle Conception de politique extérieure russe, publiée le 1er décembre. Selon cette nouvelle Conception, la mission principale de la politique extérieure russe est « la défense de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’État ». Toutefois, Moscou n’aspire plus à « maintenir et renforcer des positions solides dans la communauté internationale » : cet objectif, qui figurait dans la précédente version de la Conception, datant de 2013, est absent de la dernière en date. En revanche, le document fait état de deux nouveaux objectifs : « consolider les positions de la Russie comme l’un des centres les plus influents du monde contemporain » et renforcer celles des médias russes afin de « transmettre aux plus larges cercles de l’opinion publique mondiale les points de vue russes sur les processus internationaux. »La Russie compte continuer à soutenir activement ses médias nationaux, mais aussi ses autres institutions de soft power, telles Rossotroudnitchestvo (Agence fédérale pour la CEI, la diaspora russe à l’étranger et la coopération internationale culturelle) et la fondation Rousski mir. Moscou a également l’intention de « diffuser et renforcer la langue russe » et les réalisations culturelles des peuples de Russie, ainsi que de « populariser les réalisations de la culture nationale, l’héritage historique et l’identité culturelle russes. »La Conception 2016 stipule que la Russie doit garantir à chacun le droit d’accéder à une information objective et à des points de vue divers sur les événements mondiaux.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018