S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

« Il y a des snipers sur tous les immeubles » : un agent de sécurité tchétchène sur l’Euro 2016

« Il y a des snipers sur tous les immeubles » : un agent de sécurité tchétchène sur l’Euro 2016

Émeutes à la tour Eiffel, snipers sur les toits, consommation de marijuana parmi les fans… : un agent de sécurité tchétchène travaillant sur la fan zone de Paris se confie au portail sportif russe Championat.com. En arrivant au centre de presse, sur le Champ de Mars, j’entends brusquement parler russe. C’est la langue dans laquelle communiquent entre eux les agents de sécurité de la fan zone. D’habitude, ils assurent la sécurité sur le territoire situé juste au pied de la tour Eiffel. Mais là, ils surveillent toute la fan zone, qui part du pied de la célèbre construction française et s’étend sur tout le Champ de Mars. Un des agents s’appelle Issia Bakraev. Il a 53 ans et est originaire du village de Goïty, en Tchétchénie.« Ma journée de travail dure 12 heures : de midi à minuit, entame Issia. Ma mission principale est de chercher des explosifs. À part ça, il est aussi défendu de faire entrer sur la fan zone tout ce que l’on interdit à bord des avions. »– Aucun liquide ? – Non. Ça pourrait être de l’acide, ou autre chose.– Vous en avez trouvé, des explosifs ? – Jamais, mais je ne fouille que les journalistes. Vous êtes censés être des gens respectables, pas vrai ? (Rires)– Probablement… Qu’est-ce qui s’est passé dans la zone,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Julia Breen