François Hollande et Vladimir Poutine / Kremlin.ru

« Mon cher Vladimir » : bilan de la rencontre Poutine-Hollande à Moscou

Jeudi 26 novembre au soir, François Hollande et Vladimir Poutine ont tenu une conférence de presse commune à l’issue de leur rencontre, à Moscou. Le président russe n’a caché ni son agacement ni son profond dépit face au « coup de poignard dans le dos » de la Turquie, qui a abattu mardi dernier un avion militaire russe à la frontière turco-syrienne.Ce fut une conférence de presse sans enthousiasme. Les deux dirigeants, aux visages aussi fatigués l’un que l’autre, se sont serré la main. Poutine a salué les nombreux efforts consacrés par son homologue à la formation d’une large coalition antiterroriste, tandis qu’Hollande a appelé à « assumer la responsabilité de ce qui se passe » et exprimé ses condoléances pour les crashs des avions russes. Le civil, et le militaire.Hier soir, Hollande était à bout de forces. Moscou constituait la dernière étape de son marathon diplomatique. Lundi, il avait rencontré le Premier ministre britannique David Cameron, mardi, le président américain Barack Obama, mercredi, il  avait invité à dîner la chancelière allemande Angela Merkel et, jeudi, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi. Et c’est seulement après tout cela qu’il est arrivé à Moscou pour s’entretenir avec Vladimir Poutine.Le président français a consacré tous ses efforts à relever un défi ambitieux. Après les attentats terroristes de Paris, qui ont fait plus de cent morts, Hollande souhaitait transformer les discours de compassion en une coalition cohérente et puissante. Il devait utiliser le plus rapidement possible ce moment de solidarité universelle. Et il avait des chances d’y parvenir.Juste après qu’a été confirmée l’origine terroriste du crash de l’avion russe au-dessus du Sinaï mi-novembre, Poutine avait qualifié Paris d’« alliée » et ordonné aux militaires russes présents en Syrie d’« établir un contact direct avec les Français ».

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019