L’ambassade russe de Tripoli attaquée

Une quinzaine d’assaillants ont tenté de pénétrer dans l’ambassade Russe à Tripoli, en Libye


Une attaque a eu lieu le soir du 2 octobre devant l’ambassade de Russie à Tripoli.

Un groupe d’environ quinze personnes a tenté de pénétrer dans les locaux de l’ambassade, sans succès, mais est tout de même parvenu à brûler une voiture garée devant le bâtiment, qui ne comportait heureusement pas de passagers. Le portail de l’ambassade est très endommagé et le drapeau russe, accroché au balcon a été déchiré.

Les forces de sécurité ont ensuite réussi à évacuer le personnel diplomatique russe et à disperser les assaillants : un mort et quatre blessés sont à déplorer parmi ces derniers, dans des circonstances encore inconnues.

Le ministère de l’Intérieur libyen a affirmé qu’une enquête avait été ouverte et que les services de sécurité recherchaient les assaillants, selon l’agence de presse nationale Lana.

Ces événements surviennent suite à des rumeurs concernant l’assassinat d’un officier de l’armée libyenne par une femme russe pour son rôle dans le soulèvement contre le régime de Muammar Kadhafi.

Depuis la chute du dirigeant libyen, en octobre 2011, les attaques à l’encontre d’ambassades européennes se répètent à Tripoli : en 2012, quatre diplomates ont été tués dans une attaque contre le consulat américain, dont l’ambassadeur, Christopher Stevens. En Avril 2013, une voiture a explosé devant l’ambassade de France, tuant deux soldats français. Durant l’été 2013, une bombe a été découverte dans une voiture appartenant à l’ambassade italienne en Libye, pour être ensuite désamorcée.