Thatcher URSS

Margaret Thatcher vue par les Russes

L'ex-Premier ministre britannique Margaret Thatcher est morte lundi 8 avril, à l'âge de 87 ans, d'un accident vasculaire cérébral. En un peu plus de onze ans, la « Dame de fer » aura remodelé la Grande-Bretagne au nom d'un libéralisme économique intransigeant. Que pensent les Russes de celle que l'on désigne comme une fossoyeuse de l'URSS ? Revue de presse.

Alexandre Baounov, journaliste

« Il me semble que Margaret Thatcher a évité à l'Angleterre de se retrouver dans la situation que connaissent actuellement l'Espagne, l'Italie et la Grèce en coupant les aides financières à l'éducation. Dans ces pays, où l’État participe énormément au budget de l'éducation, les étudiants s'inscrivent en histoire de l'art ou en sciences politiques et, une fois leur diplôme dans la poche, descendent dans la rue pour manifester et se plaindre de ne pouvoir trouver de travail dans leur branche. Et ces pays, au final, affichent des taux de chômage parmi les jeunes beaucoup plus élevés qu'en Grande-Bretagne (58 % pour la Grèce, par exemple, contre 21 % en Grande-Bretagne). C'est pourquoi je considère que Thatcher a sauvé l'Angleterre d'une foule de jeunes politologues sans emploi.En Russie, nous aimons à penser que Thatcher est un peu notre Gaïdar [ancien Premier ministre russe libéral, 1992, ndt] anglais, notre Tchoubaïs [homme politique et entrepreneur russe] en jupe – une femme qui a écrasé les syndicats, viré tout le monde, fermé les entreprises et plumé le peuple pour le bien des plus fortunés.Il faut se rappeler qu'avant son arrivée au pouvoir, la Grande-Bretagne était un des pays les plus pauvres d'Europe occidentale. Et alors que dans les années 1980, la France et l'Italie ne s'occupaient guère de l'économie de leur pays, Thatcher, sans prêter nulle attention aux sondages, manifestations et grèves, a fait basculer le pays entier dans un système monétaro-conservateur. Fini l'impôt sur le revenu de 40 % à 83 % (Hollande,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017