Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Poutine II – premier bilan

Poutine II – premier bilan

Quel bilan tirer du début du troisième mandat de Vladimir Poutine au Kremlin ? Au plan politique, les motifs de satisfaction ne manquent pas pour le président russe. La vague de contestation consécutive aux élections législatives du 4 décembre 2011 s’est progressivement éteinte à partir du printemps 2012. Bien que s’étant doté, à l’automne, d’un Conseil de coordination, l’opposition ne paraît pas aujourd’hui en mesure de mobiliser massivement. Doit-on pour autant considérer que la situation politique est « normalisée » et que Poutine II sera un long fleuve tranquille ? Sûrement pas. Aucun des problèmes ayant conduit des centaines de milliers de citoyens russes (qui, au demeurant, ne se reconnaissent pas dans les étiquettes de « classe moyenne », « classe créative » ou même « d’opposition » qui leur ont été attribuées par les commentateurs) à manifester n’a été résolu. La campagne anti-corruption lancée par Vladimir Poutine à l’automne et qui a donné lieu à de multiples arrestations de fonctionnaires n’a apporté au président aucun surcroît de popularité.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Macron et la Russie : Un nouveau départ ?

Les relations entre Paris et Moscou sont-elles à la veille d’un redémarrage ? Plusieurs éléments accréditent en tout cas l’hypothèse d’une (nouvelle) tentative en ce sens. Ce lundi 24 juin, le premier ministre russe Dmitri Medvedev, rencontrera notamment son homologue français, Édouard Philippe.

 

21 juin 2019