Douchanbé, Le président Medvedev a participé au sommet à quatre organisé par le président de Tadjikistan, Emomalii Rahmon, avec les présidents de l’Afghanistan et du Pakistan.

Le quatuor de Douchanbé

Le président Medvedev achève sa visite de deux jours au Tadjikistan où il a inauguré un barrage avec son homologue, le président Emomalii Rahmon. Il a également participé au sommet à quatre organisé par son hôte avec les présidents de l’Afghanistan et du Pakistan.

Douchanbé, Le président Medvedev a participé au sommet à quatre organisé par le président de Tadjikistan, Emomalii Rahmon, avec les présidents de l’Afghanistan et du Pakistan.Douchanbé, Le président Medvedev a participé au sommet à quatre organisé par le président de Tadjikistan, Emomalii Rahmon, avec les présidents de l’Afghanistan et du Pakistan.

À Douchanbé, hier, l’étouffante chaleur – 44°C à l’ombre – a dissuadé les habitants de venir accueillir les cortèges des chefs d’Etat de la Fédération de Russie, de l’Afghanistan et du Pakistan. Pourtant, au-delà des déclarations de bonne volonté et des multiples souhaits que « les relations existantes entre [ces] pays deviennent plus dynamiques », la forme même de la rencontre constitue une nouveauté. L’idée d’un tel évenement avait été émise en juin dernier lors du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Ekaterinbourg. « Aujourd’hui nous saluons la création d’une nouvelle forme de dialogue » s’est exclamé Dmitri Medvedev à la conférence de presse qui a suivi l’entrevue des présidents, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Odinot