Le Courrier de Russie

Le monument à Alexandre III à Novossibirsk

Avec une population de plus d’1 500 00 habitants, Novossibirsk est la principale métropole russe à l’est de l’Oural et la capitale de la Sibérie. Elle est située à 2 814 km à l’est de Moscou.

La ville s’étend sur les deux rives du fleuve Ob venant de l’Altaï, dans la plaine de l’ouest de la Sibérie.

Novossibirsk fut fondée en 1893 près du pont du chemin de fer transsibérien enjambant le fleuve. De 1893 jusqu’en 1925, elle porta le nom de Novonikolaïevsk, d’après le tsar Nicolas II.

La ville se développa grandement dans les années 1930 et certains édifices de cette époque sont classés aujourd’hui au patrimoine national, comme l’immeuble des cent-appartements.

Sa localisation géographique fait d’elle un hub stratégique de transport, de logistique et de négoce dans le trafic de marchandises entre l’est et l’ouest sur la ligne du Transsibérien qui mène jusqu’en Chine.

La ville abrite également l’une des meilleures universités du pays : l’université d’État de Novossibirsk.