Saint-Pétersbourg

Population : 5 281 000 habitants
Superficie : 1403 km2
Fuseau horaire : UTC+3
Température moyenne en été : 18-22°C

Fondée par l’empereur Pierre le Grand en 1703 comme une « fenêtre sur l’Europe », Saint-Pétersbourg fut la capitale de l’Empire de Russie pendant deux siècles. Surnommée la « Venise du Nord » pour son architecture et ses canaux, elle est aujourd’hui reléguée au second rang des cités russes, derrière son éternelle rivale, Moscou.

La Casa Bleue

casa bleue FFF

CASA BLEUE SAINT PÉTERSBOURG : ROYAL BEACH

La Casa Bleue sera installée dans le restaurant Royal Beach aux abords du Stade de Saint Pétersbourg et sera ouverte de 15h00 à 19h00 en avant-match puis jusqu’à 3h00 du matin en après-match. Par ailleurs, une FanWalk sera organisée à 19h00 pour se rendre au Stade.

Adresse : Yuzhnaya Doroga, 14

Google Maps

Où trouver la fan zone : Koniouchennaïa plochad, Métro Nevski prospekt
Google Maps

Transports

Saint-Pétersbourg est accessible très facilement depuis Moscou, soit en voiture par la nouvelle autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg (compter entre 8 et 9 heures de route), soit en train depuis la gare Leningradski. Les trains classiques font le trajet durant la nuit, mais il existe également des trains express Sapsan reliant les deux villes en 4 heures environ. La ville dispose aussi d’un aéroport international, Poulkovo.

Depuis l’aéroport

L’aéroport de Poulkovo ne dispose pas encore d’un train pour gagner le centreville, mais les autobus 39, 39E et K39 vous y conduiront. Il vous en coûtera de 28 à 40 roubles selon votre itinéraire. le même trajet en taxi vous reviendra à environ 600 roubles.

Saint-Pétersbourg a son métro. S’il est un peu moins développé et spectaculaire que celui de Moscou, il vaut tout de même le détour, notamment pour les stations « Plochtchad Vosstania », « Kirovski Zavod », « Admiralteïskaïa » ou encore « Zvenigorodskaïa ».

Carte Interactive

Stade de Saint-Pétersbourg

Situé sur l’île Krestovski, au nord de la ville, le stade de Saint-Pétersbourg, d’une capacité de 68 000 places, a été inauguré en 2017 et fait face au golfe de Finlande. Il est parfois appelé « Zenit Arena », d’après le club du Zénith de Saint-Pétersbourg, qu’il héberge habituellement. Pendant la Coupe du monde, il accueillera plusieurs matchs de groupes, un huitième de finale, une demi-finale et le match pour la troisième place.

Accès : métro Krestovski ostrov, puis 20 mn à pied. les soirs de match, la circulation automobile sera limitée aux alentours du stade, mais des navettes dédiées seront mises en place depuis l’aé- roport et le métro Vyborgskaïa.

Google Maps

Que faire à Saint-Pétersbourg ?

Boire, manger, sortir

Restaurants

Teplo : une cheminée, des plaids, des canapés moelleux et des jeux de société, une terrasse en plein air dans une cour à l’écart du bruit de la rue… Teplo, « chaleur » en russe, est le restaurant le plus douillet de Saint-Pétersbourg, proposant une cuisine simple mais efficace et un grand choix de boissons maison. Environ 1 000 roubles par couvert.

Adresse : 45, oulitsa Bolchaïa Morskaïa.
Google Maps

Metchtateli : dans un décor branché, une excellente cuisine revisitant des classiques de la gastronomie russe. Environ 1 500 roubles par couvert.

Adresse : 11, naberejnaïa reki Fontanki.
Google Maps

Kvartirka : dans un décor fleurant bon la nostalgie de l’URSS, une cuisine soignée proposant des grands classiques de la table soviétique. Environ 1 000 roubles par couvert.

Adresse : 51, Nevski prospekt.
Google Maps

Khatchapouri i vino : un café géorgien proposant de très bons khatchapouri et une belle carte de vins géorgiens à petit prix. Environ 500 roubles par couvert.

Adresse : 9, oulitsa Pravdy
Google Maps

Bekitser : un très bon restaurant israélien.

Adresse : 40, oulitsa Rubinsteina.
Google Maps

Hamlet+Jacks : excellent restaurant pour les carnivores, installé dans un loft à l’emplacement d’une ancienne bijouterie. Essayez absolument leur steak tartare ! Environ 1 500 roubles par couvert.

Adresse : 2, Volynski pereoulok.
Google Maps

Tant que vous êtes à Saint-Pétersbourg, essayez absolument les pychki (pontchiki), des sortes de donuts à la russe, très populaires à l’époque soviétique et toujours en vogue à Saint-Pétersbourg, dans tous les cafés indiquant « Pychetchnaïa ».

Restaurants

My je na ty : café-appartement confortable et chaleureux pour déguster un bon café et des marshmallows en lisant un des livres de la bibliothèque du lieu.

Adresse : 11, oulitsa Rubinsteina.
Google Maps

Zoom café : un petit café en entresol, idéal pour les familles, avec des jeux pour enfants et de très bonnes pâtisseries.

Adresse : 22, Gorokhovaïa oulitsa.
Google Maps

The Hat Bar : jazz-club. Idéal pour boire un cocktail en écoutant un concert live.

Adresse : 9, oulitsa Belinskogo.
Google Maps

Prowine’s : plusieurs adresses à Saint-Pétersbourg pour ce bar à vins offrant une large carte au verre ou à la bouteille à des prix raisonnables.

Google Maps

Pub « Trappist » : de l’avis des locaux, le seul pub de Saint-Pétersbourg à servir convenablement la bière belge du même nom.

Adresse : 36, oulitsa Radichtcheva.
Google Maps

D’une manière générale, tous les restaurants de la rue Rubinstein sont remarquables (métro Dostoïevskaïa), à l’angle de la perspective Nevski et près de la Fontanka.

Si vous aimez les musées

Vous ne trouverez nulle part ailleurs une telle concentration d’oeuvres d’art au kilomètre carré !

Ermitage

Commencez par l’incontournable Ermitage, le plus grand musée d’art du monde et son millier de salles. La légende urbaine veut qu’une vie entière ne suffirait pas à les visiter toutes… Une chose est sûre : votre séjour sera trop court pour tout voir. Notre conseil : repérez à l’avance les salles qui vous intéressent et planifiez votre itinéraire. Des choix déchirants en perspective, entre la collection archéologique, la Renaissance italienne, les peintres espagnols, des dizaines de toiles de maîtres flamands, une impressionnante collection Rembrandt, 300 toiles classiques françaises, plus de 1 000 tableaux impressionnistes et… une trentaine de tableaux de Picasso.

Adresse : Palais d’Hiver, 2 Dvortsovaïa plochtchad, Métro Admiralteïskaïa.
Google Maps
Horaires : mardi, jeudi, samedi, dimanche, 10h30-18h ; mercredi, vendredi, 10h30-21h.
Fermé le lundi
Tarifs : 700 roubles par adulte, gratuit pour les enfants et les étudiants, gratuit le premier jeudi de chaque mois.
Site officiel

Musée russe

Il vous faut aussi visiter le Musée russe, entièrement consacré aux artistes nationaux des origines à nos jours. Ne manquez pas la superbe collection d’icônes, mais prenez aussi le temps de découvrir les oeuvres des peintres Vroubel, Chichkine, Aïvazovski, Repine, Sourikov, Lévitan, Chagall, Kandinsky, Malevitch…

Adresse : 4, Injenernaïa oulitsa, Métro Nevski prospekt.
Google Maps
Horaires : lundi-dimanche, 10h-17h30 ; jeudi : 13h-20h30.
Fermé le mardi.
Tarifs : 450 roubles par adulte, 200 roubles pour les étudiants, gratuit pour les moins de 16 ans.
Site officiel

Musée d’Histoire politique

Si vous n’en avez pas encore assez des musées, faites un tour au Musée d’Histoire politique, installé dans un ancien hôtel particulier. Ses expositions sont largement consacrées à la révolution d’Octobre et à la guerre civile. En 2018, une exposition temporaire s’intéresse également de plus près au rôle des femmes dans la révolution.

Adresse : 2-4, oulitsa Kouïbycheva, Métro Gorkovskaïa.
Google Maps
Horaires : lundi, mardi, samedi, dimanche, 10h-17h ; mercredi, vendredi, 10h-19h.
Fermé le jeudi et tous les derniers lundis du mois.
Tarifs : 250 roubles par adulte, gratuit pour les enfants de moins de 18 ans.
Site officiel

Croiseur Aurore

Ce navire de guerre, datant du début du XXe siècle, donna le signal de l’assaut du Palais d’Hiver, d’un coup de canon à blanc, en octobre 1917.

Adresse : Petrogradskaïa naberejnaïa, Métro Gorkovskaïa ou Plochtchad Lenina.
Google Maps
Horaires : mercredi-dimanche, 11h-17h15.
Fermé le lundi et mardi.
Tarifs : 700 roubles par adulte, 450 roubles pour les enfants et les étudiants.
Site officiel

Musée d’ethnographie et d’anthropologie de l’Académie des sciences de Russie.

Vous n’aimez ni l’art ni l’histoire ? Allez faire un tour au Musée d’ethnographie et d’anthropologie de l’Académie des sciences… C’est le tout premier musée de Russie, fondé en 1727 par Pierre le Grand, qui s’intéressait à tout. C’était alors plutôt une Kunstkamera, un « cabinet des curiosités ». Il abrite aujourd’hui des collections fascinantes : minéraux rares et cristaux étranges, objets exotiques, corps déformés par des maladies mystérieuses, conservés dans le formol… Une plongée dans le laboratoire d’un savant fou !

Adresse : 3, Ouniversitetskaïa naberejnaïa, Métro Admiralteïskaïa ou Vassileostrovskaïa.
Google Maps
Horaires : mardi-dimanche, 11h-18h.
Fermé le lundi.
Tarifs : 300 roubles par adulte, 100 roubles pour les enfants et les étudiants.
Site officiel

Promenades

Commencez par une balade le long de la perspective Nevski. Principale avenue de la ville, elle relie la gare de Moscou à la place du Palais d’Hiver. Admirez les palais qui la bordent, la cathédrale Notre-Dame de Kazan, l’épicerie Elisseïev, l’immeuble Singer, la grande librairie Dom Knigui…

Sur l’autre rive de la Neva, vous pouvez visiter la Forteresse Pierre-et-Paul, premier édifice de la ville et ancienne prison, qui héberge aujourd’hui plusieurs musées, ainsi que les tombeaux des tsars russes.

Longez la Neva en admirant au passage les majestueux bâtiments de l’Amirauté, le Palais de Marbre, les perspectives géométriques du Jardin d’Été et les tours bleues et blanches du monastère Smolny. Aucun risque d’être surpris par la nuit : Saint-Pétersbourg est située tellement au nord qu’en été, la nuit n’y tombe jamais vraiment. Autour du 21 juin, la cité tout entière vit au rythme des Nuits blanches, des concerts de rue sont organisés un peu partout et les jeunes Pétersbourgeois sont de sortie.

Attention toutefois à ne pas vous faire piéger par une autre spécificité locale : la levée des ponts ! La Neva est un fleuve navigable : en été, lorsqu’il n’est plus pris dans les glaces, les ponts qui l’enjambent sont levés toutes les nuits pour laisser passer les navires. Entre 2h et 5h du matin, vous n’êtes jamais certain de pouvoir quitter l’île sur laquelle vous vous trouvez. Mais si vous tombez au bon moment, vous assisterez à la levée des ponts, qui s’effectue avec les mêmes engrenages mécaniques que lors de la fondation de la ville.

Sortir de la ville

La ville est entourée de palais et d’anciennes résidences impériales : Gattchina, Petrodvorets, Krasnoïé Selo… tous valent le détour, mais le plus célèbre est incontestablement Peterhof, le « Versailles russe », avec son parc de fontaines et jets d’eau. Des trains y partent toutes les heures depuis la gare Baltiïski (métro Baltiïskaïa), le trajet dure 30 minutes et vous coûtera 55 roubles par personne. Par curiosité, essayez également la navette Meteor, une ligne de catamarans rapides reliant Saint-Pétersbourg à Peterhof en passant par le golfe de Finlande. Comptez 800 roubles par personne pour un aller simple.

Si vous préférez l’ambiance soviétique, essayez plutôt l’île-forteresse de Kronstadt, bastion de la révolution d’Octobre et base historique de la marine de guerre russe et soviétique. Peu de musées et d’infrastructures touristiques ici, plutôt une promenade décalée dans le fief de la Flotte de la Baltique… le bus K-405 relie Saint-Pétersbourg à Kronstadt depuis la station de métro Tchornaïa Retchka pour 79 roubles. Descendez à l’arrêt Plochtchad Rochalia pour visiter la cathédrale navale.

Si vous préférez flâner sans but, suivez les canaux : les deux principaux, la Moïka et la Fontanka coupent la perspective Nevski. Suivez les méandres du canal Griboïedov, visitez la cathédrale du Sauveur-sur-lesang- versé.

Guide officiel de la Fédération Française de Football pour le Mondial 2018

Guide officiel de
la Fédération Française de Football pour
le Mondial 2018


FFF + LCDR
Télécharger le guide du supporter
à découvrir sur Le Courrier du Mondial

En cas d’urgence

Consulat général de France : 12 perspective nevski, métro Admiralteïskaïa.
Google Maps

Numéro international des services d’urgence : 112.

Numéro d’urgence consulaire : 7 (915) 310 06 00.