main
21/05/2018 à 11h29

Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a révélé l’existence d’un groupe extrémiste formé pour attiser les tensions interethniques en Crimée, annonce l’agence TASS, citant un communiqué du service de presse du FSB. « Le FSB et le ministère de l’Intérieur ont découvert les activités d’un groupe extrémiste, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Source : TASS