main
07/08/2018 à 11h53

En 2008, la Russie ne voulait ni détruire l’armée géorgienne, ni punir le président d’alors, Mikhaïl Saakachvili, mais rétablir l’ordre en Ossétie du Sud, a déclaré le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, dans une interview à Kommersant. Le 7 août 2008 commençait la deuxième guerre d’Ossétie du Sud entre la Géorgie et la Russie. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Source : Kommersant