|  
43K Abonnés
  |   |  
Le Courrier du Russie
Russie en direct
Toute l’Actualité russe
13/02/2018 à 17h14

Les experts du Centre de conjoncture politique (CCP) ont évalué les avancées et les perspectives de réussite des accords de Minsk-2, signés le 12 février 2015 par la Russie, l’Ukraine, l’OSCE et les représentants des deux républiques séparatistes de Donetsk et de Lougansk, dans un rapport intitulé « Les trois ans de Minsk-2 : entre gel léger et compromis difficile », rapporte RBC. Les auteurs du rapport comparent la guerre dans le Donbass à de grands conflits internationaux gelés pendant des décennies, tels que les conflits en Transnistrie, à Chypre ou au Haut-Karabagh. Aucune des mesures préconisées par l'accord n’a été pleinement mise en œuvre, notamment le cessez-le-feu. L’OSCE a enregistré en 2017 plus de 400 000 cas de violation de celui-ci. Cependant, « les accords de Minsk restent le seul instrument universel pour régler le conflit dans le Donbass », a souligné Alexeï Tchesnakov, directeur du CCP, lors de la conférence de presse donnée à l’occasion de la publication du rapport. Les experts du Centre rappellent en outre que le temps joue contre la mise en œuvre des mesures de Minsk-2 : à l’automne 2018, l'Ukraine entrera en campagne électorale (l’élection présidentielle se tiendra en mars 2019), or la majorité des politiques ukrainiennes sont critiques vis-à-vis de l'accord.

Source : RBC