|  
37K Abonnés
  |   |  
Le Courrier du Russie
La Russie en Direct
Toute l'actualité russe
20/10/2017 à 17h37

62% des Russes estiment que la participation de la Russie dans le conflit en Syrie participe à l'augmentation de l'influence russe dans l'arène politique internationale, révèle un sondage du fonds Obchtchestvennoe Mnenie. 8% des sondés estiment le contraire tandis que 10% d'entre eux ne prédisent aucun effet. Enfin, 47% des Russes pensent que les actions de la Russie en Syrie seront un facteur d'aggravement des relations russo-américaines alors que pour 14% d'entre eux l'inverse pourrait se passer.

Source : Vedomosti
20/10/2017 à 15h04

Le nombre approximatif de migrants se trouvant illégalement sur le territoire de Russie s'élèverait à 2,6 millions, a déclaré le vice-ministre de l'intérieur, Alexandre Gorovoï, le 20 octobre. "Nous allons vers une diminution de leur nombre et prenons toutes les mesures adéquates afin qu'ils soient le moins possible", a-t-il souligné. Deux millions d'individus seraient en outre interdits d'entrée sur le territoire russe, a-t-il ajouté. Rappelons qu'un rapport de la déléguée aux droits de l’homme en Russie, Tatiana Moskalkova, indiquait en mai dernier que 8 à 10 millions d'individus se trouvaient illégalement en Fédération de Russie.

Source : Interfax
20/10/2017 à 14h27

Un tribunal de Novossibirsk, en Sibérie, a condamné l'ex-gouverneur de la région Vassili Iourtchenko, à trois ans de prison avec sursis pour "abus de pouvoir", rapporte Interfax, le 20 octobre. L'homme a été déclaré coupable d'avoir permis la vente d'un terrain appartenant à l'entreprise Gaztranskom sans appel d'offres public, ce qui aurait causé un manque à gagner. Le montant du dommage est estimé à 135 mille roubles. Il était de 14 millions au début du procès. La défense compte faire appel à la décision.

Source : Interfax
20/10/2017 à 13h00

Ekaterina Mtsitouridze, animatrice, critique et directrice générale de Roskino, organisme de promotion du cinéma russe à l’étranger, affirme avoir été victime d’harcèlement sexuel de la part du producteur américain Harvey Weinstein, dans une interview accordée au magazine Hollywood Reporter, jeudi 19 octobre.Selon la directrice, le producteur aurait tenté à deux reprises de se retrouver seul avec elle, une première fois au festival du film de Berlin, en 2003, puis l’année suivante lors de la Mostra de Venise. « Son assistant m'avait dit qu'il (Weinstein) se sentait mal et m'invitait à aller avec lui dans sa chambre (à Venise). J'étais montée, puis l’assistant avait disparu. Le réalisateur était en peignoir. J'étais tétanisée de me retrouver devant une personnalité dans cet habit avec qui je devais discuter d'écrivains russes. Il m’avait alors dit que la masseuse était en retard et qu’on pouvait s'amuser sans elle », a confié la présentatrice, en ajoutant qu’elle avait réussi à sortir de la chambre à temps, lorsqu'un serveur était entré.En 2014, au festival de Cannes, Ekaterina Mtsitouridze a revu le producteur et raconte qu’il lui aurait dit de ne rien raconter à personne et de tout oublier. Depuis le 5 octobre 2017, le producteur de cinéma Harvey Weinstein, est accusé par une cinquantaine de femmes, dont plusieurs actrices, d’harcèlement et d’agressions sexuelles. Les témoignages des victimes et de l’entourage du cinéaste affirment que les agissements d’Harvey Weinstein étaient connus de tous. Ce dernier est considéré comme un des producteurs les plus influents d’Hollywood et accumulait les succès au cinéma avec des films comme Pulp Fiction, Kill Bill, Gangs of New York, Shakespeare in love, ou encore The Artist.

Source : TASS
20/10/2017 à 10h35

Rosneft, le géant pétrolier russe, et les autorités du Kurdistan irakien ont annoncé la réalisation d'un projet commun d'infrastructures pour l'exploitation d'oléoducs dans la région kurde d'Irak, lors du Forum économique eurasiatique à Vérone, indique un communiqué de Rosneft. La part de Rosneft dans le projet pourrait s'élever à 60%, les derniers 40% reviendraient à l'opérateur d'oléoducs, KAK Group. Igor Setchine, président du conseil d'administration de Rosneft, a souligné que ce projet avait pour objectif d'augmenter l'efficacité du transport de pétrole vers le consommateur final, notamment vers l'Allemagne. Plus tôt dans la semaine, Rosneft s'était accordé avec le Kurdistan irakien pour mettre en place cinq lieux de production. Le pétrolier russe déboursera 400 millions de dollars au Kurdistan pour cet accord. La production démarrera normalement en 2021.

Source : Rosneft
20/10/2017 à 10h28

Le chef d’une cellule russe de l’Etat islamique a été arrêté dans la région de Léningrad (Saint-Pétersbourg), rapporte Interfax citant une source extérieure. « Il a incité des personnes à organiser des explosions en Russie ainsi qu'à partir faire le djihad en Afghanistan, en Syrie et en Irak », a indiqué l'informateur de l'agence. Une enquête pénale a été ouverte à Saint-Pétersbourg contre l’accusé, un citoyen du Tadjikistan, né en 1984. Il utilisait les réseaux sociaux, tels que WhatsApp, Telegram et Zello, pour recruter de potentiels terroristes. Une autre personne, recrutée par l’accusé et qui devait suivre « une formation dans un camp terroriste pour mener de nouvelles attaques », aurait également été arrêtée à Saint-Pétersbourg.

Source : Kommersant
19/10/2017 à 17h09

Le tribunal de Samara a condamné la militante Evdokia Romanova à une amende de 50 000 roubles (735 euros) pour avoir partagé sur Facebook, entre 2015 et 2016, des publications sur la communauté LGBT, indique le portail régional ProgorodsamaraLa tribunal a reconnu la jeune femme coupable de violation de la loi sur la propagande des relations homosexuelles auprès des mineurs. L'enquête avait été ouverte en juin dernier, après qu'Evdokia a partagé plusieurs liens depuis le site de la Coalition internationale de la jeunesse pour les droits sexuels et reproductifs (Youth Coalition for Sexual and Reproductive Rights) et des articles sur les mouvements LGBT dans le monde, notamment une publication du Guardian relatant la tenue en Irlande d'un référendum pour la légalisation du mariage homosexuel et un article de BuzzFeed sur une exposition consacrée aux adolescents russes LGBT à Saint-Pétersbourg. La loi russe « sur l'interdiction de la promotion des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs », adoptée en 2013, prévoit, en cas d'infraction, une amende pouvant aller jusqu'à 100 mille roubles.

19/10/2017 à 16h49

Le tribunal de Krasnodar a prolongé l’arrestation de Pavel Grib, ressortissant ukrainien de 19 ans, qui, selon les enquêteurs, prévoyait de faire exploser une bombe pendant la cérémonie de remise des diplômes dans une école de Sotchi, rapporte KommersantPavel Grib a été arrêté le 25 août dernier par le FSB dans la région de Smolensk, après qu’un avis de recherche a été lancé contre lui. Selon les enquêteurs, le jeune homme, partisan du mouvement nationaliste ukrainien UNA-UNSO (Assemblée nationale ukrainienne – Autodéfense ukrainienne), avait proposé à une de ses connaissances de Krasnodar de faire sauter une bombe artisanale lors de la cérémonie de remise des diplômes à l’école n°26, à Sotchi. Au vu des éléments de l'enquête, le tribunal, estimant que le suspect pouvait représenter un danger pour la société s’il était libéré, a prolongé sa détention préventive jusqu’au 2 janvier 2018.

Source : Kommersant
19/10/2017 à 16h04

Le quotidien national Youm7 (« Le 7ème jour ») recommande aux supporters égyptiens de football prévoyant d’assister aux matchs de la Coupe du monde 2018 en Russie de se méfier des femmes russes, rapporte l'agence Associated Press. Supposant que les supporters égyptiens pourraient vouloir profiter de leur séjour en Russie pour y faire des rencontres galantes, le quotidien alerte ses lecteurs : « Parce que nous, chez Youm7, sommes toujours attentifs à vous, nous avons décidé de vous ouvrir les yeux sur les femmes russes avant que vous ne fassiez vos valises. » Le journaliste, Menna Allah Yehia, conseille ainsi aux Égyptiens d'emporter leurs chéquiers, parce que « les femmes russes adorent l'argent et en cherchent toujours ». Il déconseille également à ses concitoyens de remplacer leurs épouses par « la femme mince de [leurs] rêves », car, à l’en croire, la Russe est « soit très mince, soit très grosse. C'est difficile de trouver une femme russe avec un poids normal. » Contacté par Associated Press, Menna Allah Yehia a toutefois déclaré qu'on retrouvait « ces tendances et habitudes » chez certaines femmes russes mais que « ça ne les concern[ait] pas toutes ».

19/10/2017 à 15h11

Vladimir Poutine a prolongé jusqu'au 31 décembre 2018 le décret, qu’il avait lui-même introduit il y a deux ans, prévoyant une réduction annuelle de 10% des salaires de plusieurs hauts fonctionnaires, dont lui-même, le Premier ministre et les ministres, rapporte RBC. Le premier décret présidentiel en ce sens datait de février 2015. En vigueur jusque fin 2015, il avait été prolongé en 2016, puis en 2017. Selon ses déclarations officielles, le président russe a gagné 8,858 millions de roubles en 2016, soit 33 000 roubles de moins qu’en 2015. Pour la même année, les revenus du Premier ministre Dmitri Medvedev se sont élevés à 8,587 millions de roubles, soit une baisse de 2% (ou 181 000 roubles) par rapport à 2015.

Source : RBC
19/10/2017 à 12h25

L'économie russe est sortie de la récession et renoue avec des rythmes de croissance modérés en 2017, indique le rapport de la Banque mondiale sur l'économie d'Europe et d'Asie centrale publié le 19 octobre. « Grâce à des prix du pétrole plus élevés et à une stabilisation macroéconomique, l'économie russe a retrouvé un rythme de croissance modéré en 2017 », constate le document. L’institution recommande à la Russie de mener « des réformes structurelles pour augmenter la croissance de long terme », soulignant que « des faibles prix du pétrole et de possibles conséquences négatives d'un élargissement des sanctions » constituent les principaux risques pour l’économie du pays. Les pronostics de la Banque mondiale divergent légèrement de ceux du Fonds monétaire international, qui a relevé la semaine dernière ses prévisions de croissance pour la Russie de 1,4% à 1,8% en 2017 et de 1,4% à 1,6% en 2018, du fait d'un « rétablissement plus rapide que prévu de la demande sur le marché intérieur et d'exportations plus élevées ». La Banque mondiale prévoit une croissance en Russie de 1,7% en 2017 et 2018 et de 1,8% en 2019.

Source : TASS
19/10/2017 à 12h05

Le ministère russe de la santé, dans le cadre de sa nouvelle stratégie publique de lutte contre le tabagisme, publiée sur son site Internet, propose d'interdire les cigarettes électroniques et les chichas dans les cafés et de limiter le tabagisme dans les appartements communautaires et les véhicules personnels. Le projet a été transmis au gouvernement pour validation. L’interdiction de fumer en Russie pourrait s’étendre notamment aux appartements communautaires, à tous les transports en commun, aux arrêts de transports en commun dans un rayon de trois mètres, aux entrées des centres commerciaux, aux passages piétons souterrains et de surface, ainsi qu’aux véhicules personnels en présence d’enfants. Le ministère propose également d’interdire les cigarettes électroniques et les chichas dans les cafés et restaurants. Pourraient être interdits, encore, toute publicité pour le tabac dans les films, et le fait même de montrer un personnage qui fume dans les productions subventionnées par des fonds publics. Enfin, la stratégie du ministère prévoit d'interdire tous les ajouts au tabac susceptibles d'accroître la dépendance ainsi que d'augmenter les taxes sur le tabac de 41% à 70%. Les stratégies anti-tabac du ministère russe de la santé s’inscrivent dans le cadre de la Convention-cadre de lutte contre le tabagisme, entrée en vigueur en 2005 à l’initiative de l'Organisation mondiale de la santé. La stratégie précédente (2010-2015), avait permis de réduire le pourcentage de fumeurs en Russie de 39% à 31%. L’initiative actuelle vise à parvenir à 25% seulement de fumeurs en 2022. Selon les auteurs de la stratégie, les maladies provoquées par le tabagisme tuent chaque année 6 millions de personnes dans le monde, et 400 000 en Russie.   

Source : Officiel
19/10/2017 à 11h49

Le ministère de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie a délivré à l’université d’Etat de médecine de Sibérie (SibGMU) une licence permettant de fabriquer des médicaments.« Nous sommes le premier et jusqu'à présent le seul établissement universitaire de médecine à avoir reçu un tel document (…) Il est essentiel pour la production pharmaceutique, avec laquelle l’université coopère activement », a déclaré Olga Kobiakova, rectrice de l’université. Selon elle, l'obtention de cette licence permettra de faire progresser de façon significative la mise en œuvre des projets scientifiques de la SibGMU dans le domaine pharmaceutique.L'université dit avoir déjà reçu des demandes pour la production de médicaments prototypes dans le cadre de la recherche clinique de la part de centres de recherche et de laboratoires de Tomsk, Novossibirsk et d'autres villes russes. L'université de médecine de Sibérie, créée en 1888, se trouve aujourd’hui parmi les trois meilleures universités de médecine du pays.

Source : Interfax
19/10/2017 à 11h13

Les revenus réels de la population sur la période janvier-septembre 2017 ont baissé de 1,2% par rapport à la même période en 2016, annonce le service fédéral de statistique, Rosstat. En août et septembre, les revenus réels ont diminué de 0,3% mensuels, soit des baisses moins importantes que celle observée en juillet - 1,6%. Les revenus réels des Russes diminuent pour la quatrième année consécutive : ils s’étaient réduits de 0,7% en 2014, de 3,2% en 2015 puis de 5,9% en 2016. En août, le ministère russe du développement économique a revu à la hausse ses pronostics quant aux revenus réels de la population, prévoyant une augmentation annuelle de 1,2% au lieu de 1%. Pour que cette estimation s’avère exacte, les revenus réels devront augmenter de plus de 4% au quatrième trimestre.

Source : Interfax
19/10/2017 à 10h40

L’artiste russe Piotr Pavlenski, qui a mis le feu à la porte d'une antenne de la Banque de France dans la nuit du 15 au 16 octobre, et sa compagne, Oksana Shalygina, présente lors de la « performance », ont été mis en examen mercredi 18 octobre pour « destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les autres personnes », rapporte l’AFP, citant une source judiciaire. Ils ont été présentés mercredi soir à un juge des libertés et de la détention (JLD) et placés en détention provisoire. Selon son avocate, Me Dominique Beyreuther Minkov, l'artiste a commencé une grève de la faim pour protester contre l'absence de "débat public" devant le JLD.Rappelons que l'artiviste Piotr Pavlenski, connu notamment pour s'être cloué les testicules à la place Rouge, avait déjà mis le feu à la porte du bâtiment de la sécurité russe, le FSB, à Moscou dans la cadre d'une performance en 2015 pour laquelle il avait écopé d'une peine de détention et de 500 mille roubles d'amende. Il a obtenu l'asile politique en France en mai 2017 après avoir été accusé de tentative de viol en Russie par une artiste d'un théâtre indépendant de Moscou.

Source : AFP
18/10/2017 à 17h49

« Un des quatre matchs qu’accueillera Kaliningrad sera sûrement européen, parmi le top. 70 à 100 000 touristes vont venir en ville. Et il n’y aura pas de place pour tout le monde au stade. Donc, les citadins feraient bien de mettre de l’ordre dans leurs cours d’immeubles. Et même mieux, de prévoir de quitter la ville et d’aller se reposer à la campagne », a déclaré mercredi à l’antenne d’une radio locale Alexander Iarochouk, le maire de Kaliningrad, ajoutant que les supporters iraient probablement dans les bars de la ville, et que les relations entre eux risquaient d’être très tendues. « Je vous appelle tous à vous montrer hospitaliers, bienveillants, à ne frapper personne. Si vous parlez anglais, aidez les touristes, indiquez-leur la route, discutez », a demandé le maire, avant de préciser qu’il s’était entendu avec les employeurs locaux pour offrir aux habitants de Kaliningrad des jours de congé à l’occasion des matchs. En prévision de la Coupe du monde 2018 de football en Russie, Kaliningrad construit actuellement sur l’île Oktyabrski, en centre ville, un nouveau stade qui pourra accueillir 35 000 spectateurs.

Source : Interfax
18/10/2017 à 15h53

« Nous suivons ce qui s’y passe. La situation est loin d’être stable », a déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, cité par Interfax, à propos des protestations de rue à Kiev. Mardi 17 octobre, des manifestants se sont rassemblés devant la Rada (le parlement ukrainien), pour exiger la levée de l’immunité parlementaire, la création d’un tribunal anti-corruption et des modifications de la législation électorale. Ils ont été rejoints par l’ex-gouverneur de la région d’Odessa et ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili, qui a appelé ses partisans à réclamer la démission du président ukrainien Petro Porochenko. Des heurts ont eu lieu avec la police. À l’issue de la manifestation, les protestataires ont installé un campement de tentes au pied du parlement. Au matin du 18 octobre, il restait environ 200 personnes sur place, exigeant une « grande réforme politique ». La situation est calme.

Source : Interfax
18/10/2017 à 13h47

« La position de la commission électorale centrale est claire, il n’y a rien à discuter », a déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, cité par Interfax, à propos de la déclaration faite la veille par la directrice de la commission, Ella Pamfilova. « Selon la loi, malgré le fait qu’[Alexeï Navalny] ait été condamné à une peine de sursis, son délit est considéré comme grave, et les personnes condamnées selon cette qualification n’ont pas le droit de participer aux élections » avait déclaré cette dernière à Sotchi, ajoutant que l’opposant « pourra[it] se présenter à l’issue d’une période de dix ans » et avait « toute la vie devant lui ». Alexeï Navalny et son frère Oleg ont été reconnus coupables d’escroquerie en décembre 2014, dans une affaire les opposant au PDG d’Yves Rocher Vostok, Bruno Leproux. L’opposant a écopé d’une peine de trois ans et demi de détention avec sursis et d’une amende de 500 000 roubles, avec cinq ans de période probatoire, et son frère, à trois ans et demi de prison ferme. Hier, la CEDH de Strasbourg a donné raison aux deux frères contre la justice russe, dénonçant des violations de la Convention européenne des droits de l’Homme dans la conduite de leur procès. Les prochaines élections présidentielles russes sont prévues pour le 18 mars 2018.

Source : Interfax
18/10/2017 à 12h20

En Sibérie, 2,9 millions de litres d’alcool de contrebande ont été retirés de la circulation par les autorités entre janvier et septembre 2017, soit 17% de moins qu'à la même période en 2016, a déclaré le bureau de district du service fédéral de régulation du marché de l’alcool Rosalkogolregoulirovanie.« Il est intéressant de noter que si dans les régions d'Irkoutsk et Novossibirsk le volume d'alcool illégal saisi a diminué, il a progressé de 85% dans la région d'Omsk et de 80 % dans la région de Krasnoïarsk », souligne le service fédéral dans son communiqué.Bien qu’une diminution ait été observée, près de la moitié de la production illégale d’alcool a été interceptée dans les régions de Novossibirsk et d’Irkoutsk avec respectivement 700,7 et 670 mille litres saisis. La plus forte baisse d’alcool illégalement distillé a quant à elle été enregistrée en Transbaïkalie, où les volumes saisis sont passés de 304 mille litres entre janvier et septembre 2016 à 14,8 mille litres sur la même période en 2017.

Source : Interfax