17/07/2018 à 10h44
Plus de trente personnes ont été arrêtées pendant la finale de la Coupe du monde, annonce une source au sein des services de police à l’agence Interfax. Parmi elles, dix-neuf personnes ont été arrêtées pour s’être introduites dans le stade de façon illégale et six autres pour avoir tenté de rentrer sur le terrain. Trois […]

Plus de trente personnes ont été arrêtées pendant la finale de la Coupe du monde, annonce une source au sein des services de police à l’agence Interfax. Parmi elles, dix-neuf personnes ont été arrêtées pour s’être introduites dans le stade de façon illégale et six autres pour avoir tenté de rentrer sur le terrain.

Trois femmes et un homme en uniforme de policiers y sont parvenus, ce qui a causé une brève interruption du match à la 50ème minute. L’action a immédiatement été revendiquée par le groupe Pussy Riot. Les quatre activistes ont été arrêtés et condamnés à quinze jours de prison.

Source : Interfax