Le Courrier de Russie

Apple achète son saphir en Russie

L’entreprise russe Monocrystal, située à Stavropol, dans le sud de la Russie, est devenue en 2014 le plus gros producteur mondial de saphir synthétique, indique un rapport du bureau d’analyses français Yole Développement, publié début août.

Oleg Katchalov, directeur général de l’entreprise Monocrystal, présente un bloc de saphir synthétique de 300 kg, le plus gros du monde, dans l’usine de Monocrystal à Stavropol. Crédits : gorodskoyportal.ru/stavropol

Parmi les principaux clients de la compagnie russe se trouve Apple, qui, d’après Yole Développement, consomme à elle seule 20 % de la production mondiale de saphir synthétique pour la réalisation des appareils photo et capteurs d’empreinte de ses téléphones, ainsi que pour sa dernière nouveauté : l’iWatch, sortie mi-juin 2015.

Selon la revue taïwanaise DigiTimes, Monocrystal et l’entreprise chinoise Harbin Aurora Optoelectronics Technology seraient les deux principaux fournisseurs de plaques de saphir synthétique pour la smartwatch de la marque à la pomme. Le groupe Apple, de son côté, n’a pas souhaité commenter cette information.

Active sur le marché russe depuis le début des années 1990, Monocrystal, filiale de la holding russe Energomera, produit du saphir synthétique et de la pâte d’aluminium. Selon la revue Forbes, la société est à la tête d’un capital de 400 millions de dollars en 2015.

En 2014, Monocrystal a enregistré un bénéfice annuel de 87 millions de dollars pour son activité de production de saphir synthétique. L’entreprise a ainsi devancé ses concurrents japonais dans deux segments principaux : les verres saphir pour LED et ceux pour les équipements électroniques mobiles, s’est félicité Evgueni Zalojni, directeur de la branche « saphir » de Monocrystal, cité par TASS.

Selon les données disponibles sur le site de Microcrystal, 40 % des ventes de la société concernent des plaques de verre de deux pouces et 60 % de quatre pouces, dont 98 % sont destinées à l’exportation. C’est le produit le plus souvent utilisé pour la production de LED, de composants optiques, de smartwatch et de montres suisses.

La société prévoit d’ores et déjà d’augmenter sa capacité de 20 % et d’occuper 30 % du marché de la production de verres de saphir synthétique pour l’industrie d’ici fin 2015.

Le saphir synthétique est un matériau produit industriellement depuis le début du XXe siècle. Pour sa propriété de forte résistance aux rayures, le saphir synthétique est utilisé comme verre de montre ou lentille de caméra, notamment dans les smartphones.