fbpx

Gonzague de Pirey : « Nous sommes en Russie pour longtemps »

En ces temps de ralentissement économique et de chute des cours du rouble et du pétrole, le producteur français de matériaux de construction Saint-Gobain a inauguré le 4 février une nouvelle usine de mortier dans la région de Moscou. Le Courrier de Russie a interviewé Gonzague de Pirey, délégué général de Saint-Gobain pour la Russie, l’Ukraine et la CEI, sur la stratégie de développement et les investissements du groupe dans la région.Le Courrier de Russie : La situation économique actuelle oblige-t-elle Saint-Gobain à revoir sa stratégie de développement ?Gonzague de Pirey : Saint-Gobain fête ses 350 ans cette année. Et je vous assure que quand le groupe prend des décisions, c’est dans une perspective de long terme : ce ne sont pas des soubresauts conjoncturels qui vont modifier notre approche ou nos axes de développement. Il y a 20 ans, Saint-Gobain a décidé de venir en Russie, et, il y a 11 ans, d’y construire sa première usine. Nous avons investi dans huit autres sites depuis : ce n’est pas pour plier bagages du jour au lendemain ! Nous sommes dans ce pays pour longtemps, car nous sommes convaincus du potentiel de ce marché, et nous continuerons donc de nous y développer.Évidemment, le rythme de notre développement s’adaptera à la situation économique. Si la demande faiblit, nous attendrons pour lancer de nouvelles capacités – mais dès qu’elle reprendra, nous reprendrons aussi notre plan. Nous prenons en compte le contexte, mais il ne va pas nous faire changer radicalement d’avis sur nos stratégies de long terme.LCDR : Avez-vous ressenti l’effet des sanctions et du ralentissement économique ?G.P. : Pour le moment, les effets des sanctions sont relativement limités dans le secteur de la construction, et, pour nous qui sommes dans le second œuvre,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Vera GAUFMAN

Dernières nouvelles de la Russie

Secteur

Natura Siberica : des cosmétiques sibériens à la conquête de l’Europe

« J’estime qu’avant de se lancer sur le marché d’un pays, il faut en étudier la culture et proposer un produit tenant compte des spécificités nationales. »

 

2 juillet 2015
Gens

Alex Yocu : « Je n’ai même pas fini de lire le mode d’emploi de mon appareil photo »

Rencontre avec le photographe russe Alex Yocu

 

4 mars 2015
Conférence LCDR

Philippe Veyron : « C’est en Russie que naît le sionisme »

Le conflit israélo-palestinien se passe sur un espace infime à l’échelle mondiale, mais a des répercussions non seulement régionales, mais aussi planétaires. Il touche à beaucoup de thèmes classiques, éternels - la religion, la nation, la conquête d’un espace, la création d’un État... – et passionnants.

 

23 février 2015
Revolution Slider Error: Slider with alias abos-2018-9 not found.
Maybe you mean: 'une' or 'stream' or 'grand-format' or 'test' or 'standard-wp-gallery13' or 'media-carousel-autoplay15'