Opération séduction de Vladimir Poutine envers les acteurs du Web russe

Le 10 juin, à l’occasion du forum de l’entreprenariat sur Internet, Vladimir Poutine a rencontré les leaders du Web russe. Le président russe a affirmé n’avoir nulle intention de restreindre la liberté sur la Toile. Il a également trouvé l’occasion d’exprimer sa gratitude au président français François Hollande pour son chaleureux accueil en Normandie. Le Courrier de Russie a traduit les fragments les plus marquants de l’entretien de Vladimir Poutine avec les participants du forum.Vladimir Poutine : En avril, le Web russe a fêté ses vingt ans. Au cours de cette période, il a dépassé le stade de simple moyen de communication pour devenir un secteur très intéressant. Aujourd’hui, le business online engendre 8,5 % du PIB russe. Nous aimerions que l’État russe soutienne ceux qui savent et qui veulent travailler sur Internet. C’est pour cette raison que nous avons créé, il y a un an, une fondation d’aide aux start-ups, qui gère un capital de six milliards de roubles. J’espère que ces moyens seront utilisés efficacement afin de servir l’économie, la société et les gens qui travaillent activement sur Internet.Kirill Varlamov, directeur de la Fondation pour le développement des initiatives sur Internet (FRII) : Nous avons réuni aujourd’hui sur ce plateau les leaders du Web russe, afin d’aborder les questions qui nous préoccupent tous en ce moment. Nous avons déjà beaucoup parlé de l’avenir d’Internet : aujourd’hui, la quantité d’information augmente constamment, bientôt, tous les équipements électroménagers seront connectés à Internet, même les fauteuils seront connectés…Poutine : À quoi bon ?Kirill Varlamov : Pour savoir combien de fois une personne s’y assoit, contrôler son poids…Dmitri Grichine, PDG de Mail.ru Group : Si effectivement, nous parvenons à mesurer combien de temps les gens passent sur leurs fauteuils, cela peut servir, dans les grandes entreprises par exemple, à faire des économies d’énergie ; car vous savez, souvent, dans les bureaux, les climatiseurs fonctionnent à fond alors qu’il n’y a personne dans la pièce. De nombreuses sociétés étrangères travaillent déjà là-dessus…Poutine : Je trouve ça affreux (rires) !Arkadi Voloj, PDG de Yandex, moteur de recherche russe : La Russie est un des rares marchés mondiaux où les services Internet nationaux dominent. Mais cette position dominante, nous ne la devons pas à une quelconque politique protectionniste – au contraire,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Inna Doulkina

Dernières nouvelles de la Russie

Arythmie : à voir pendant la Semaine du cinéma russe à Paris

La Semaine du cinéma russe vient d’ouvrir à Paris. Si vous n’aviez qu’un film à voir, optez pour Arythmie de Boris Khlebnikov.

 

9 novembre 2017

Que reste-t-il de 1917 ?

Le centenaire de la révolution, en Russie, est tout sauf une grande fête. Le temps des parades et des festivités collectives est révolu.

 

7 novembre 2017

« Notre mission est la promotion de la littérature russe à l’étranger »

Plus de 40 œuvres d'auteurs russes ont été publiées en français grâce à l’Institut de la traduction. Le directeur explique ce projet.

 

31 octobre 2017