S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Les Russes condamnés à des quotas électriques

Les Russes condamnés à des quotas électriques

Le gouvernement s’apprête à introduire une norme sociale de consommation d’énergie électrique. Théoriquement, le consommateur paiera moins. Mais en pratique, beaucoup risquent de ne pas s’inscrire dans les frontières étroites de cette norme.Le mouvement vers des standards de consommation d’énergie électrique a commencé il y a assez longtemps. Dès 2005, un projet gouvernemental « Sur des mesures pour la mise en place d’une politique sociale sur la consommation d’énergie électrique » a été adopté, élaboré par le ministère du développement économique de German Gref et le RAO UES (Unified Energy System) d’Anatoliï Tchoubaïs.L’idée était que si le consommateur s’inscrivait dans une certaine norme, il paierait l’électricité à un taux relativement avantageux, sinon – il dépenserait une somme largement plus substantielle.S’y opposait alors le ministre du commerce et de l’industrie Viktor Khristienko. La conception générale de normes sociales convenait au ministre, mais il rejetait le mécanisme de calcul entièrement délégué aux régions.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Julia Breen