Le séminaire sur les finances par Russia Consulting. Crédits : petersburg.russland.ahk.de

Modifications importantes concernant la comptabilisation d’intérêts et l’utilisation de règles relatives à la sous-capitalisation

À compter du 9 mars 2015, date à laquelle la loi 32-FZ a été promulguée, la nouvelle réglementation concernant la comptabilisation d’intérêts et l’utilisation de règles relatives à la sous-capitalisation est entrée en vigueur.Quelles sont les modifications entraînées par cette nouvelle réglementation en ce qui concerne la comptabilisation des intérêts ?

Dans la nouvelle réglementation, l’accent est mis sur l’instauration d’une documentation relative aux prix de transfert concernant les prêts accordés par des entreprises liées, qui n’est désormais plus obligatoire lorsque le montant des intérêts ne dépasse pas la valeur minimale ou maximale des « corridors ».

Nous voudrions rappeler que des règlements similaires avaient déjà cours depuis le 1er septembre 2015, ces derniers ne prenant cependant effet qu’à partir du moment où une banque associée agit en tant qu’une des parties du contrat du prêt.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018