Une entreprise, plusieurs directeurs généraux

La possibilité de nommer plusieurs directeurs généraux à la tête de sociétés commerciales depuis le 1er septembre 2014 pourrait représenter une petite révolution dans la gouvernance des entreprises en Russie. Traditionnellement le directeur général (Generalnyi direktor – DG) jouit d'une très grande marge de manœuvre en Russie et de nombreuses prérogatives lui sont exclusivement réservées.D'après la nouvelle rédaction de l'article 53 du Code civil amendé par la loi 99-FZ du 5 mai 2014, l'acte constitutif peut désormais habiliter plusieurs personnes à agir au nom de la société conjointement ou indépendamment. Cette information doit être incluse dans le registre d'État unifié des entités juridiques (EGRUL).

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018