Thierry Simon : « Se positionner aujourd’hui sur le marché russe ? Une réelle opportunité »

Thierry Simon, directeur financier de la marque française de cosmétiques Bourjois en Russie et co-président du comité fiscalité/comptabilité de la CCI France Russie, revient sur l'impact des sanctions européennes et russes sur les entreprises françaises en Russie et les opportunités que peut offrir la crise économique.

Le Courrier de Russie : Comment les sanctions et la crise économique affectent-elles les entreprises françaises présentes en Russie ?

Thierry Simon : La crise économique actuelle plonge les entreprises françaises installées en Russie dans un climat d'incertitude et d’absence totale de visibilité.À titre d'exemple, les acteurs liés à la grande consommation hésitent tous à augmenter leurs prix car, d'un côté, ils veulent contrer la dévaluation du rouble mais, de l’autre, ils ne veulent pas affecter trop durement la consommation. Jusqu'à présent, cependant, l'augmentation des prix est relativement « faible ». La plupart des entreprises essayent ainsi de s'adapter à la nouvelle réalité et attendent de voir la façon dont la situation va évoluer dans les mois à venir avant de prendre de nouvelles décisions.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Manon Masset

Dernières nouvelles de la Russie

Charles Michel à Moscou : la Belgique intermédiaire entre l’UE et la Russie ?

Le Premier ministre belge Charles Michel a clôturé mercredi 31 janvier une visite de trois jours à Moscou. L’occasion pour lui de briser la glace avec les dirigeants russes.

 

1 février 2018

Patinage artistique : la nouvelle reine Alina Zaguitova

En remportant neuf médailles, les Russes ont largement dominé les championnats d’Europe. Parmi les stars, la jeune patineuse Alina Zaguitova qui s’est illustrée en remportant, à seulement 15 ans, la médaille d’or.

 

26 janvier 2018

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018