Le Courrier de Russie

Les importations parallèles vers l’Union économique eurasienne, un danger pour la politique de localisation

Depuis que le gouvernement russe a inclus dans son plan anti-crise la mise en œuvre de l’abandon du principe de l’épuisement régional des droits conférés par la marque, le terme d’importations parallèles est sur nombre de lèvres. Les autorités espèrent que l’augmentation de l’offre se traduira par des réductions de prix des produits concernés.

Au départ, on parlait des médicaments, du matériel médical et de composants automobiles. Puis, fin mai dernier, le Service fédéral antimonopole russe (FAS) a transmis au gouvernement une liste modifiée de produits candidats, selon lui, aux importations parallèles. Cosmétiques, parfums, produits d’hygiène et boissons alcoolisées (bière exceptée) sont donc venus compléter les rangs des potentiels élus, […]