Millionnaire avant 30 ans

Faire fortune à moins de trente ans en Russie : un rêve à portée de main ? Kommersant Dengui a rencontré trois couples d'entrepreneurs ayant dépassé le million de roubles de chiffre d'affaires en l'espace de quelques années.

Artiom Denisov (23 ans), Vladimir Mlyntchik (23 ans)

Quadro Electric : groupe de compagnies opérant dans le secteur de l'énergie électrique sur Saint-Pétersbourg et sa région, spécialisées dans le diagnostic de matériel électrique de haute tension, l'audit énergétique et les travaux de construction et de montage.Chiffres d'affaires annuel : 60 millions de roubles (environ 1,5 million d'euros)L'aventure commence début 2009, lorsque quatre étudiants de la faculté électromécanique de l'université polytechnique de Saint-Pétersbourg décident de monter leur affaire. Les électriciens en herbe ne perdent pas de temps : après avoir emprunté un million de roubles (à intérêts annuels de 12%) au père d'une camarade de classe, ils enregistrent leur entreprise dès le mois de septembre.La moitié du capital de départ sera investie dans l’équipement, le reste consacré à la formation et à la location de bureaux. « Autour de nous, personne n'y croyait, se souvient Artiom Denisov. On nous serinait que le secteur de l'énergie était très conservateur, que nous n’irions nulle part sans relations. Mais les événements ont prouvé le contraire. Nous avons obtenu notre premier client grâce à un site internet correct qui nous a coûté la modique somme de 30 000 roubles (747 euros environ). » Au départ, il a toutefois fallu « bluffer » un peu. « Nous allions à deux aux rendez-vous avec les clients, racontent Artiom et Vladimir. Nous avions deux tenues et deux téléphones – un iPhone et un Nokia ordinaire – qui nous permettaient de jongler entre les statuts de technicien et de directeur !

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017