S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

La banque des filles

La banque des filles

La banque « Poïdem ! » s’est lancée dans une expérience inhabituelle. Elle a refusé le saint des saints de la banque de détail : le système de scoring, ou évaluation des risques-clients. À la place, les demandeurs de crédit sont évalués par des femmes dotées d’une solide expérience de vie. Résultat : le portefeuille de crédits grossit prodigieusement et le niveau de report d’échéances est un des plus bas.Un homme d'âge moyen, pas rasé, souffle son haleine avinée au nez de Ioulia Dmitratchenkova, conseillère financière de la banque Poïdem ! à Kronstadt1. Ayant remarqué le mécontentement de cette dernière, l'homme sort dans le couloir et attend pendant que Ioulia établit un contrat pour un prêt de 5 000 roubles. « Je ne l’ai jamais vu sobre, chez lui, c’est une manière d’être ! », plaisante-t-elle. Ce qui n’empêche pas l’homme d’être un des clients habitués de la banque, empruntant régulièrement de l’argent jusqu’au versement de son salaire. Il boit, certes, mais il rembourse toujours soigneusement dans les délais.« Qu’est-ce que je fais si je vois arriver quelqu’un qui vient de sortir de prison pour une demande de crédit ?

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Julia Breen