Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Arctique : territoire cherche population

Arctique
Territoire cherche population

Audrius Sutkus/Unsplash

Dans le cadre d’un projet de développement de l’Arctique à l’horizon 2035, les autorités russes offriront, dès l'an prochain, un hectare à tous ceux qui voudront s'installer dans cette région.

« Le plateau continental russe de l’Arctique, qui contient, selon les spécialistes, plus de 85 100 milliards de mètres cubes de gaz naturel et 17,3 milliards de tonnes de pétrole, est une réserve stratégique pour le développement des matières premières et des ressources minérales de la Fédération de Russie », souligne Vladimir Poutine dans le décret en date du 26 octobre dernier officialisant, la stratégie de développement régional 2035. Le document fixe ainsi comme objectif une hausse de l’extraction d’hydrocarbures. En ce qui concerne le gaz naturel liquéfié, la production pourrait passer de 8,6 millions de tonnes en 2018 à 91 millions de tonnes dans quinze ans.

Objectifs ambitieux

L’Arctique russe inclut les régions de Mourmansk et d’Arkhangelsk, la république des Komi, la Iakoutie, le territoire de Krasnoïarsk, les districts autonomes de Nénétsie, de Tchoukotka et de Iamalo-Nénétsie, une partie de la Carélie, ainsi que les îles situées dans l’océan Arctique. Cette zone couvre une superficie d’environ 3 millions de kilomètres carrés (18 % du territoire russe), dont 2,2 millions de terre ferme. Ses 2,4 millions d’habitants représentent moins de 2 % de la population totale du pays, mais près de 40 % de celle des régions internationales formant l'Arctique. 

Les parcelles sont octroyées pour cinq ans ; passé ce délai, leurs exploitants peuvent les acheter, les louer – ou repartir.

Ce territoire est donc primordial pour la Russie en raison de ses abondantes ressources naturelles. Le pays y extrait plus de 80 % de son gaz et 17 % de son pétrole (condensats de gaz inclus). 

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter