Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'offre Découverte

Dette publique : une augmentation très relative

Dette publique
Une augmentation très relative

PIxabay

La dette publique russe dépasse aujourd’hui les réserves fédérales. Elle reste toutefois loin des niveaux affichés dans nombre de pays développés. 

Au 1er juillet, la dette publique russe s’élevait à 14 770 milliards de roubles (161 milliards d’euros), ce qui est supérieur d’1,6 milliard d’euros aux réserves fédérales. Cela est essentiellement dû à une diminution de ces dernières, et non à un emprunt massif. En effet, au 1er avril, la dette se montait à 14 500 milliards de roubles, contre 17 000 milliards de roubles de réserves. Entre-temps, la population s’est confinée, l’activité économique a fortement ralenti et, tandis que les recettes budgétaires se réduisaient (les cours pétroliers se sont maintenus pendant plusieurs mois sous le niveau de référence prévu dans le budget), le gouvernement octroyait des aides aux ménages et aux entreprises pour faire face à la crise. Enfin, au printemps, l’État russe a déboursé 2 140 milliards de roubles dans l’achat de parts de la première banque du pays, Sberbank. 

Autre signe que la Russie n’emprunte pas particulièrement ces derniers temps,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Le boum des auto-entrepreneurs

Les Russes sont de plus en plus nombreux à adopter le statut de «travailleurs indépendants», équivalant à celui d’auto-entrepreneur en France, qui leur permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux et de démarches administratives simplifiées.

 

8 septembre 2020