Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Crédit immobilier : la bulle n’éclatera pas

Crédit immobilier
La bulle n’éclatera pas

Marina Khrapova via unsplash

Vladislav Inozemtsev est le directeur du Centre de recherches sur les sociétés post-industrielles.


Le crédit immobilier a bien récupéré du confinement : en août dernier, 148 000 prêts ont été accordés en Russie pour une somme de 375 milliards de roubles (4,14 milliards d’euros au cours actuel), soit une hausse de 45 % en glissement annuel. Pour l’économiste Vladislav Inozemtsev, la formation d’une bulle immobilière provoquant l’effondrement du marché n’est toutefois pas à craindre. 

En réalité, un effondrement du marché russe de l’immobilier est aujourd’hui peu probable. Contrairement à ce que laissent penser les chiffres de cet été, nous sommes actuellement dans une phase de rééquilibrage amorcée en 2008. En Russie, la véritable folie de l’immobilier remonte aux années 2000. Entre 2002 et 2008, la surface construite par an a presque doublé (à 64,1 millions de mètres carrés en 2008), et les prix ont été multipliés par six – atteignant un maximum historique à Moscou, 6 900 dollars par mètre carré, à la veille de la crise. 

Au cours des deux années suivantes, le marché subit une correction de plus de 30 % ‒ une situation comparable à celle connue en 1998-2000 après la dévaluation du rouble. À une différence près : à la fin des années 1990, la progression avait repris. Dix ans plus tard, au contraire, le marché a atteint un pic et entame sa décroissance. À la fin de 2019, les prix de l’immobilier russe sont ainsi 2,6 à 3 fois inférieurs aux niveaux du printemps 2008. À titre de comparaison, ils ont baissé de 4-6 % sur la même période en France mais augmenté aux États-Unis (+17 %) et surtout en Chine (plus de 80 %). En d’autres termes,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter