Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'offre Découverte

Consommation : un moteur de croissance fragile

Consommation
Un moteur de croissance fragile

Vyacheslav Prokofyev/TASS

Les revenus réels des Russes sont en chute libre depuis sept ans. Les autorités tablent pourtant sur un rétablissement de la demande des ménages dès l’an prochain. 

Le gouvernement russe affiche son optimisme quant à l’avenir économique du pays. Au milieu du mois de septembre, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a annoncé la finalisation du budget fédéral prévisionnel pour la période 2021-2023 et promis pour la fin de 2021 le retour d’une croissance stable (au moins 3 % par an). 

La Banque centrale, de son côté, a revu à la hausse son pronostic pour 2020 et prévoit une baisse du PIB entre 4,5 % et 5,5 %. Elle s’attend par ailleurs à une envolée de l’indicateur de 3,5-4,5 % en 2021 – du jamais vu en dix ans. 

Revenus en berne 

La question est désormais celle des moyens de stimuler la demande intérieure, devenue, depuis quelques années, le premier moteur de l’économie russe. 

Pendant les premiers mois de la pandémie, les aides publiques à la population (220 euros par enfant, hausse de l’allocation chômage à 130 euros par mois) accordées d’avril à août ont permis d’amortir la baisse du pouvoir d’achat. Dès le mois de juillet, les analystes de Sberbank ont toutefois constaté que les Russes avaient dépensé 80 % de ces aides et que le rétablissement de la consommation ralentissait. Celle-ci aurait sans doute à nouveau reculé sans l’argent économisé sur les voyages à l’étranger, fermeture des frontières oblige. Selon la Banque centrale, sur les huit premiers mois de 2020, les Russes ont dépensé 6,2 milliards de dollars en voyages à l’étranger, contre 25,3 milliards de dollars un an plus tôt. 

Une partie de cette somme soutiendra bien entendu la demande intérieure pendant quelque temps,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Un code électoral taillé pour la victoire

Cette année, pour la première fois dans l’histoire de la Russie, les élections régionales du week-end prochain s’étendront sur trois jours. Il s’agit là d’une des modifications récentes du code électoral qui suscitent l’inquiétude de l’opposition.

 

10 septembre 2020