S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Services : des PME convalescentes

Services
Des PME convalescentes

À Moscou, après les magasins, les coiffeurs et les terrasses, les cafés et restaurants sont autorisés à ouvrir depuis le 23 juin. Pour l’instant, les clients sont globalement au rendez-vous.

D’ordinaire, au début de l’été, les grandes villes russes se vident de leurs habitants. Les uns partent en vacances à l’étranger, d’autres migrent à la campagne. Pour le secteur des services, des restaurants aux coiffeurs en passant par les centres commerciaux, c’est la basse saison.

Cette année, l’épidémie de coronavirus a tout changé : avec la levée progressive du confinement, les centres-villes s’animent, et certains établissements peinent à faire face à l’afflux de demandes.

« Je ne sais plus où donner de la tête, avec toutes ces réservations, confirme la styliste Nelli Chaïdoullina. L’annonce de la réouverture des salons de beauté [le 9 juin, ndlr] a surpris tout le monde, et tous les clients ont appelé en même temps. »

"Pour faire des affaires en Russie, il faut savoir en permanence surmonter un certain nombre d’obstacles et de crises."

Ce boum de la demande n’étonne pas les analystes. « Les consommateurs ont accumulé en deux mois et demi un certain nombre de besoins et d’envies. Les gérants des cafés sont enthousiastes : les terrasses étaient à peine ouvertes que les tables étaient prises d’assaut », souligne Dmitri Nesvetov, membre d’Opory Rossii, une ONG de défense des petites entreprises.

Les terrasses n’étant pas extensibles et beaucoup de clients ne souhaitant pas encore s’installer en salle, les restaurateurs demeurent néanmoins prudents : selon le quotidien économique Vedomosti, leur chiffre d’affaires oscille, selon les enseignes, entre 25 et 50 % de son niveau de l’année dernière à la même époque...

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Elena Malycheva

Le boum des auto-entrepreneurs

Les Russes sont de plus en plus nombreux à adopter le statut de «travailleurs indépendants», équivalant à celui d’auto-entrepreneur en France, qui leur permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux et de démarches administratives simplifiées.

 

8 septembre 2020