S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Le Baïkal vidé de ses touristes

Le Baïkal vidé de ses touristes

Sur l’île d’Olkhon, la plus grande du lac Baïkal, les mesures de confinement ont porté un coup dur au tourisme, la principale activité économique de la région.

À Khoujir, où vit l’écrasante majorité des 1 700 habitants permanents de l’île, les rues habituellement animées sont vides depuis deux mois. Pour endiguer l’épidémie de Covid-19, le confinement a été imposé dans toute la région d’Irkoutsk (Sibérie orientale) dès le 31 mars et vient d’être prolongé jusqu’au 7 juin. Les établissements touristiques ignorent encore quand ils pourront reprendre leurs activités.

« Même si j’avais ouvert malgré l’interdiction, je n’aurais pas pu recevoir de clients : l’île est interdite aux non-résidents », souligne Ekaterina, gérante de la Rive de l’espoir, une base de loisirs comptant trois chalets. Le bac assurant la liaison entre Olkhon et le « continent » (douze kilomètres) fonctionne en horaires réduits et uniquement pour les résidents et le ravitaillement des neuf villages de l’île.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Sergueï Chestak

Applications anti-Covid
Bolchoï Brother

Pendant le confinement, les autorités russes ont collecté une masse importante d’informations personnelles via des applications de suivi des personnes contaminées et de contrôle des déplacements. Des doutes subsistent sur le devenir de ces données.

 

8 juillet 2020