S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Fitness :  les clubs gardent le moral

Fitness
Les clubs gardent le moral

Fermés depuis bientôt deux mois, les treize mille salles de sport de Russie ont été parmi les premières entreprises à suspendre leurs activités afin d’endiguer la propagation du Covid-19. Si une sur cinq a déjà dû mettre la clé sous la porte, certaines comptent bien exploiter les nouvelles méthodes en ligne testées pendant le confinement.

Le marché russe du fitness représente 167 milliards de roubles (2,1 milliards d’euros), dont la moitié est générée par Moscou et sa région, selon l’Association des professionnels du fitness (AOFI). Dans la capitale, où le confinement commencé le 30 mars a été prolongé jusqu’au 31 mai, une journée d’inactivité coûte entre 2 500 et 3 800 euros à un club de milieu de gamme de 2 500 mètres carrés équipé d’une piscine. Cette estimation tient compte du manque à gagner provoqué par la chute des ventes d’abonnements depuis que l’épidémie fait la Une des journaux en Russie.

« Au mois de mars, le chiffre d’affaires des salles de sport a chuté de 70 % à 90 %, soit une perte totale de 125 millions d’euros », a récemment déclaré Olga Kisseleva, présidente de l’AOFI, à la radio Business FM. Au total, 600 000 employés sont menacés de licenciement et jusqu’à 70 % des salles pourraient ne pas rouvrir.

Une aide fédérale insuffisante

« Les petites salles ne disposant pas de réserves et contraintes de continuer à payer leur loyer sont dans une situation particulièrement difficile, explique Ksenia Nikitina, directrice du club My Place. Dans l’impossibilité de rémunérer leurs entraîneurs, elles hésitent à les licencier car ce sont eux qui font leur réputation. » Se séparer des entraîneurs,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Maïlis Destrée

Voximplant : le Skype russe s’exporte

Avec l’épidémie de Covid-19, la plateforme de communication virtuelle Voximplant a renouvelé son offre de services pour ses vingt mille entreprises clientes, et s’apprête à conquérir l’Amérique.

 

22 juin 2020