Crimée, Sakhaline, Léna… Les ponts de Vladimir Poutine
Économie

Crimée, Sakhaline, Léna…
Les ponts de Vladimir Poutine

L’emblématique pont de Crimée, qui relie à la Russie continentale la presqu’île annexée en 2014, est désormais ouvert à la circulation ferroviaire. L’État se tourne à présent vers d’autres projets, tous plus gigantesques les uns que les autres.

Comme au printemps 2018, lors de l’ouverture du pont de Crimée à la circulation automobile, Vladimir Poutine a tenu à inaugurer en personne la voie ferrée, le 23 décembre dernier, en prenant place dans la cabine du machiniste. Le même jour, par vidéoconférence, le chef de l’État a aussi assisté au départ du Tavria, qui assure la liaison ferroviaire entre Saint-Pétersbourg et Sébastopol. Arrivé à destination 43,5 heures plus tard, le 25 décembre, il s’agit du premier train ralliant la Crimée depuis la Russie sans passer par l’Ukraine. Un "exploit" et une "victoire" (contre l'Ukraine, contre l'Occident), au regard de l'accueil réservé aux passagers, reçus en héros avec fleurs et fanfare à leur descente du train...

Aux ouvriers du chantier rassemblés pour l’occasion, le président russe a déclaré que ce pont était « essentiel non seulement pour la Crimée, Sébastopol et le Sud de la Russie, mais pour l’économie russe dans son ensemble ». Il a ajouté que le trafic était « simplement rétabli » ‒ le premier train pour Simferopol ayant quitté Saint-Pétersbourg il y a près d’un siècle et demi, en 1874 – et souligné que la liaison n’avait été interrompue qu’à trois reprises dans l’histoire : au moment de la révolution d’Octobre 1917, pendant la Seconde Guerre mondiale et au début de la crise ukrainienne,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Piotr Orekhine

Dernières nouvelles de la Russie

Les ponts de l’imaginaire russe

La Russie, aujourd’hui, construit des ponts. Plusieurs ont été réalisés durant la décennie en cours, dont celui reliant la péninsule de Crimée à la Russie, à travers le détroit de Kertch. Gage de paix, le pont de Crimée ? Voire. Certainement pas du point de vue ukrainien. Du moins les Russes, actuellement, n’érigent-ils pas de murs.

 

18 décembre 2019

Inauguration du Pont de Crimée : « Poutine a tenu sa promesse »

Vladimir Poutine a inauguré, ce mardi 15 mai, le pont du détroit de Kertch. Sa construction a été réalisée en moins de trois ans et a coûté trois milliards de dollars.

 

15 mai 2018