S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

L’amnistie de toutes les peurs

L’amnistie de toutes les peurs

Il y a cinq ans, Vladimir Poutine promettait une amnistie pour les exilés fiscaux rapatriant leurs capitaux en Russie. Le FSB (Services fédéraux de sécurité) a pourtant utilisé la déclaration d’impôt d’un de ces « repentis » dans une affaire pénale.

L’amnistie fiscale est annoncée en décembre 2014 par Vladimir Poutine et entre en vigueur pour un an en juillet 2015. « Tout individu déclarant son patrimoine en Russie obtiendra des garanties juridiques solides et ne sera pas interrogé par le fisc ni par les forces de l’ordre sur l’origine et la façon dont ces capitaux ont été obtenus ; il ne pourra pas non plus faire l’objet de poursuites pénales ou administratives », affirme alors le chef de l’État.

Les premiers résultats sont timides : un peu plus de 7 000 contribuables seulement se manifestent. La peur du gendarme retient sans doute les autres. La deuxième période d’amnistie, annoncée à la fin de 2017, se révèle plus efficace. Entre février 2018 et mars 2019, près de 12 000 exilés fiscaux rentrent au pays, et le total des déclarations s’élève à plus de dix milliards d’euros. « Je suis ravi que les gens nous fassent confiance ! », se félicite le directeur du Service fédéral fiscal (FNS),

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Anastasia Sedukhina

Timati : le rappeur du Kremlin

Entre l'organisation de fêtes luxueuses pour la jeunesse dorée moscovite et un soutien récurrent à Vladimir Poutine, le rappeur Timati a rapidement abandonné l’image de rebelle de ses débuts pour fonder un puissant empire commercial et afficher ses affinités avec le pouvoir en place.

11 décembre 2019

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019