Ukraine : une croissance économique sous influence politique

À la veille du premier tour de l'élection présidentielle ukrainienne, qui se tiendra le dimanche 31 mars, dans quel état se trouve l’économie du pays ? Depuis deux ans, selon les chiffres officiels, l’Ukraine affiche un taux de croissance modeste – mais supérieur à celui de la France –, entre 3 et 3,5 %. Cependant, le PIB national demeure deux fois inférieur aux indices de 2013…

Selon une étude du cabinet ukrainien indépendant Research&Branding Group, près de 92 % des Ukrainiens déclarent devoir en permanence « se serrer la ceinture », et seuls 3 % affirment « dépenser sans compter ». Les sondés avouent réduire leurs dépenses, depuis cinq ans, sur absolument toutes les catégories de produits et services : loisirs et vacances (près de 50 %), nourriture (40 %), eau et énergie (37 %), santé (30 %), transports (20 %).

Ces chiffres n'ont rien d'étonnant. Selon l'institut national de statistique d'Ukraine, en 2018, 40 % de la population touchait moins de 3 700 hryvnias (120 euros) par mois.

Développement à crédit

Au demeurant, les ménages ne sont pas les seuls à tirer le diable par la queue : l’État n'est pas épargné. Le ministère ukrainien des Finances fait état d’un déficit budgétaire de 452 millions d’euros pour janvier-février 2019, sachant que les dépenses budgétaires, sur ces deux mois, se sont élevées à 4,5 milliards d’euros, soit une hausse de 22,3 % par rapport à la même période de 2018.

En 2013, le PIB ukrainien s’élevait à 162,1 milliards d’euros, contre seulement 99,25 milliards d’euros à la fin de 2017.

Ces chiffres ne semblent toutefois pas entamer la confiance des grandes institutions financières internationales, qui continuent de porter le pays à bout de bras. Ainsi, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Union européenne (UE) viennent-elles d'ouvrir un nouveau programme de soutien aux PME ukrainiennes, d’un montant total de 60 millions d'euros. Les entreprises pourront,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Courses à crédit

La chaîne de supermarchés Perekriostok va se lancer dans le crédit à la consommation. Une décision prise pour contrer la baisse du pouvoir d’achat des Russes. Or, selon une étude récente de la Banque mondiale, les deux tiers des emprunteurs en Russie seraient insolvables…

 

18 juin 2019

Partage des données privées : Le FSB donne rendez-vous à Tinder

Ce début du mois de juin est chaud pour l’internet russe. Le 3, l’application de rencontres Tinder a été sommée de mettre à disposition des services de sécurité (FSB) les données personnelles de ses utilisateurs.

 

10 juin 2019

L’oligarchie en héritage

La revue Forbes Russia vient de publier son classement annuel des héritiers les plus riches de Russie. Patrimoine moyen de chacun des quarante-huit enfants issus des vingt familles les plus fortunées du pays : 2,3 milliards de dollars. Le classement 2019 est dominé par Ioussouf Alekperov, fils du président du géant pétrolier Lukoil.

 

10 juin 2019