S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Gazprom, une ère nouvelle

Gazprom, une nouvelle ère

À la fin de février, Gazprom s’est séparé de deux de ses vice-présidents, Alexandre Medvedev et Valeri Goloubev. Un remaniement important, annonciateur de revirements majeurs dans la politique du géant russe, plus gros fournisseur de gaz de l'Europe.

Responsables, respectivement, des marchés extérieur et intérieur, Alexandre Medvedev et Valeri Goloubev étaient des « historiques » de Gazprom. Ils avaient rejoint le groupe au début des années 2000, dans le sillage de son actuel président, Alexeï Miller, qui le dirige depuis 2001. Au même titre que ce dernier, les deux hommes avaient un accès privilégié au chef de l’État russe. Goloubev était d’ailleurs un ancien collègue de Vladimir Poutine : dans les années 1980, il avait servi à ses côtés dans les rangs du KGB, à Saint-Pétersbourg.

Au sein de Gazprom, il était en charge des relations avec les régions et supervisait la construction de certains gazoducs, dont « Force de la Sibérie », qui doit desservir l’Extrême-Orient russe et les pays de la région Asie-Pacifique. Alexandre Medvedev, pour sa part, était spécialisé dans les marchés étrangers. En 2009, le magazine américain Time l’inclut dans sa liste des personnalités les plus influentes du monde,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Anastasia Sedukhina

Timati : le rappeur du Kremlin

Entre l'organisation de fêtes luxueuses pour la jeunesse dorée moscovite et un soutien récurrent à Vladimir Poutine, le rappeur Timati a rapidement abandonné l’image de rebelle de ses débuts pour fonder un puissant empire commercial et afficher ses affinités avec le pouvoir en place.

11 décembre 2019

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019