Oleg Deripaska : La bataille du « roi de l’aluminium » contre les sanctions
Économie

Oleg Deripaska
La bataille du « roi de l’aluminium » contre les sanctions

L’année 2018 n’a pas été sans embûches pour le magnat russe de l’aluminium Oleg Deripaska. En avril, ses entreprises se voient fermer l’accès à l’ensemble du marché américain, et leurs actions dégringolent sur les bourses mondiales. L’homme d’affaires lui-même est l’objet de sanctions individuelles. Pourtant, 2019 pourrait se révéler plus clémente : à la surprise générale, en décembre dernier, le département du Trésor américain a annoncé une levée prochaine des restrictions sur les entreprises de Deripaska...

Oleg Deripaska se souviendra longtemps du 6 avril 2018. Ce jour-là, le département du Trésor des États-Unis publie ce que la presse mondiale nomme rapidement le « rapport Kremlin » : une nouvelle liste noire de hauts fonctionnaires, d'hommes d’affaires et d'entreprises russes proches du Kremlin, placés sous sanctions. L'oligarque en fait partie.

C'est un coup dur pour l’empire Deripaska, constitué notamment des géants de l’aluminium, Rusal, et de l’Énergie, Eurosibenergo, ainsi que de la holding En+ Group, qui réunit les intérêts du milliardaire dans l’aluminium et l’hydroélectricité. Les avoirs détenus par ces entreprises aux États-Unis sont gelés, et ces dernières se voient interdire toute transaction dans le pays. Autrement dit, le marché américain est alors totalement fermé au « roi de l’aluminium ».

Le « plan Barker »

Par peur des sanctions américaines dites « secondaires », de nombreux partenaires étrangers de l’oligarque préfèrent rompre toute collaboration avec lui. Les actions de ses entreprises s’effondrent littéralement sur les marchés boursiers. En une seule journée, le 9 avril 2018, Oleg Deripaska perd 1,3 milliard de dollars. Sa fortune, estimée à 6,7 milliards de dollars avant l’introduction des sanctions, s’est déjà réduite de moitié au mois d’août, selon le Trésor américain.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Timati : le rappeur du Kremlin

Entre l'organisation de fêtes luxueuses pour la jeunesse dorée moscovite et un soutien récurrent à Vladimir Poutine, le rappeur Timati a rapidement abandonné l’image de rebelle de ses débuts pour fonder un puissant empire commercial et afficher ses affinités avec le pouvoir en place.

11 décembre 2019

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019

Smartphones : les applications russes s’imposent

Le parlement russe a adopté un projet de loi interdisant la vente de certains appareils électroniques (smartphones, ordinateurs, télévisions dotées de la fonction Smart TV) sans logiciels russes préinstallés.

 

25 novembre 2019